10 bonnes résolutions pour mieux vivre avec ses animaux.

10 bonnes résolutions pour mieux vivre avec ses animaux.

1 janvier 2019 1 Par Elodie Marziac

2019 est là et avec elle la perspectives d’une année meilleure. Quoi de mieux pour commencer cette année que 10 bonnes résolutions pour mieux vivre avec nos compagnons ?

1. Pratiquer l’éducation positive

On en entend souvent parler mais on ne sait pas toujours ce que c’est. L’éducation positive c’est le fait de renforcer des comportements positifs par des récompenses (caresses, félicitations orales, gourmandises) lorsque votre animal a un bon comportement, plutôt que de le gronder lorsqu’il fait une bêtise. Vous l’avez surement expérimenté, quand vous vous fâchez ça abîme un peu le lien qui vous unis (ce n’est pas définitif, ce lien peut se reconstruire après, sauf dans certains cas). Pire, parfois cela ne sert à rien et il continu à faire la même bêtise voire cela s’aggrave.

Je prends un exemple concret : mon chien, Meïko, s’est mis à uriner dans notre appartement après que nous ayons déménagés. J’avais beau le gronder il continuait. Il s’est même mis à le faire sciemment devant nous. On ne savait plus quoi faire. Le gronder ne servait à rien, le chien avait fini par se méfier de nous et nous étions terriblement triste de voir que la situation s’aggravait sans qu’on ne comprennent rien. Une comportementaliste et éducatrice nous a conseillé de ne rien faire quand faisait cela. Faire comme si de rien n’était et nettoyer quand il n’était pas dans la pièce. Le féliciter quand il n’urinait pas mais s’il le faisait, laisser couler (quel jeu de mot). En 2 jours Meïko a arrêté ses bêtises, nous avons recréer un lien solide. Maintenant nous le félicitons dès qu’il a un bon comportement, mais nous ne le grondons quasiment jamais. Il est bien plus réceptif à la carotte qu’au bâton.

2. Respecter ses besoins

Votre animal n’est pas un objet, c’est un être vivant qui a des besoins. Si ses besoins ne sont pas respectés vous aller aux devants de quelques soucis. Si vous ne faites pas assez la litière de votre chat, c’est normal qu’il décide de faire quelque part ailleurs. Si vous ne sortez pas assez votre chien, c’est normal qu’il s’occupe autrement et qu’il s’acharne à manger le canapé.

Besoins chiens :

  • Minimum 5 sorties par jour, dont une bonne balade pour se dépenser.
  • Une nourriture adaptée à lui.
  • De l’eau fraîche et propre à volonté. A changer chaque jour.
  • De l’amour, de l’attention, des séances de jeu.
  • Un endroit chaud pour dormir.
  • De l’espace.
  • Un peu d’éducation et des stimulations psychologiques.

Besoins chats :

  • Une litière propre, les déjections enlevées chaque jour et un grand nettoyage chaque semaine.
  • Une nourriture adaptée à lui.
  • De l’eau fraîche et propre à volonté. A changer chaque jour.
  • De l’amour, de l’attention, des jeux.
  • Un endroit chaud pour dormir.
  • Un peu d’éducation et des stimulations psychologiques.
  • Un griffoire pour se défouler.
  • De l’espace.
  • Des espaces bien définis et éloignés les uns des autres (nourriture, eau, litière, jeux, repos).

3. Respecter sa personnalité

Chaque animal est un individu à part entière. Il a son vécut propre et son caractère. On ne forcera pas un chien tout pataud et doux à devenir chien d’attaque pour la police. Son passé aussi est à prendre en compte. Si vous adoptez un chien qui a été battu ne vous étonnez pas s’il a besoin de temps et de patience pour reprendre confiance en l’humain.

Vous n’aimez pas quand quelqu’un essaye de changer qui vous êtes, ne demandez pas à l’animal d’être quelqu’un qu’il n’est pas. Prenez en compte son individualité et respectez-la, adaptez-vous. Vos relations n’en seront que meilleures !

4. Lui accorder du temps

Vous êtes toute sa vie. Il vous attends, à chacune de vos absences, avec impatience. Tout ce qu’il demande c’est du temps et de l’amour.

Prenez le temps de profiter de moments avec lui. La vie fait qu’on est souvent pressé, entrain de courir pour pouvoir tout faire. Souffler un peu, ça fait du bien, c’est même nécessaire. Accordez 5 minutes de plus à cette balade avec votre chien, faites 5 minutes supplémentaires de caresses à votre chat. Profiter de l’air frais pendant les balades. Lorsque vous partagez un moment avec lui, consacrez-vous entièrement à lui, donnez-lui toute votre attention.

Ces petits instants sont précieux, ils vous permettent de leur montrer que vous les aimez. Ça va renforcer votre lien. S’ils se sentent aimés, tout se passera mieux.

5. Etre patient.e et bienveillant.e

La patience ce n’est pas toujours le plus facile, c’est sur. Mais c’est nécessaire, c’est la clef d’une relation harmonieuse. Parfois on s’exprime mal, on ne leur demande pas des choses assez précise, on ne les laisse pas comprendre correctement ce que l’on veut. Il ne faut pas s’énerver. Prenez une grande respiration et redemandez. S’énerver ne fera qu’empirer les choses. Vous perdez votre self control, vous vous mettez dans une posture de stress et votre animal aussi.

Etre bienveillant.e et demander les choses avec amour et gentillesse donnera envie à votre animal de vous faire plaisir et de faire de son mieux. Parler sèchement et avec violence lui fera peur et nuira à l’objectif recherché.

6. Se remettre en question souvent

Si je reprends l’exemple de Meïko, lorsque la comportementaliste est venue, elle a posé beaucoup de questions sur notre manière de vivre, sur nos habitudes et sur les changements qu’il y a eu. Finalement elle n’a pas posé beaucoup de questions sur Meïko. Nos animaux sont des éponges, ils changent et s’adaptent à nous. Meïko ressentait un manque d’affection, il était perdu. Le fait d’uriner attirait notre attention, et même si cela voulait dire qu’il allait être puni derrière, il préférait ça. J’étais, nous étions (avec mon compagnon), les raisons du changement de comportement de Meïko. Au lieu de faire un état des lieux et de nous poser des questions sur notre implications dans ses bêtises, on a cherché que de son côté. Dans une relation, les deux parties sont impliquées et elles interagissent. Dans ma relation avec mon chien, tout changement de mon côté, implique une réaction du sien. Vos animaux ne sont pas les coupables, bien souvent vous êtes à l’origine du problème. Remettez-vous en question, vous verrez vous comprendrez beaucoup de chose grâce à cela.

7. Apprendre à parler son langage

Quand on ne parle pas la même langue il y a souvent des asymétries d’informations. Bien évidemment on ne parlera jamais la même langue que nos animaux et je suis désolée de vous dire qu’aucun traducteur n’existe actuellement. Pourtant vos animaux vous parlent. Lorsqu’il a faim, vous savez ce qu’il vous demande, quand votre chat veut des papouilles, vous savez ce qu’il demande. Ils communiquent principalement avec leurs postures. Ils ont appris a parler avec nous et à nous faire comprendre leurs intentions et volontés. Observez votre animal plus souvent pour mieux le connaitre.

8. Créer votre routine

La routine c’est rassurant, c’est un petit cadre qu’on s’installe dans la vie de tous les jours.

Les animaux ont besoin de cela pour se sentir mieux et pour avoir un équilibre. Je ne dis pas que vous ne pouvez pas bouleverser ces habitudes de temps en temps, mais dans la vie de tous les jours essayer de leurs laisser leur repère.

Par exemple quand vous vous levez prenez l’habitude de leur faire un câlin de bonjour, de promener le chien peu de temps après et de les nourrir. Essayez comme cela d’instaurer vos petits moments à vous, de définir des minutes consacrés seulement à eux.

9. L’observer et en tirer des leçons

Les animaux ont beaucoup à nous apprendre. Ils sont une vraie leçon de vie, de tolérance et d’amour.

Ils sont :

  • Patients,
  • Ils nous aiment inconditionnellement pour ce que nous sommes,
  • Ils profitent de l’instant présent,
  • Ils restent en silence à nos côtés pour nous aimer,
  • Ils s’émerveillent d’un tout petit rien,
  • Ils aiment les choses simples et pures de la vie,
  • Ils se font des amis partout où ils passent,
  • Ils n’ont pas de préjugés,

Bref, des modèles ! Allez lire l’article  » Mes vies de chien » pour connaitre les leçons à tirer de nos amis poilus.

10. L’aimer comme il/elle est

Ne chercher pas à aimer ce qu’il pourrait devenir ou ce qu’il aurait pu être aimez-le simplement comme il est et pour ce qu’il est. Pas besoin d’un long paragraphe pour expliquer cela.

Voila quelques résolutions, et vous, quelles sont vos résolutions avec vos animaux ?

Partagez cet article!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages