Interview Métier – Animalier en laboratoire

Interview Métier – Animalier en laboratoire

28 janvier 2019 0 Par Elodie Marziac

Les recherches sur les animaux en laboratoire ne font pas l’unanimité. Le secteur de la recherche est opaque et ne permet pas de savoir exactement ce qui se passe derrière les murs des laboratoires.

Il n’est pas question dans cet article d’avoir un débat sur le bien-fondé des tests sur les animaux ou le fait d’abolir ces pratiques, mais bel et bien de mieux comprendre un métier assez secret. Le métier d’animalier en laboratoire.

Je pense qu’il est intéressant d’avoir la vision de quelqu’un qui est dans ce milieu pour comprendre ce qui le motive et donc avoir un autre point de vue.

C’est dans un contexte insolite que j’ai rencontré Dylan, animalier en laboratoire. Quelques jours seulement après avoir lu Profession : Animal de laboratoire d’ Audrey Jougla, une amie me propose de sortir boire un verre sur Montpellier.

C’est là, autour d’un tonneau du Barberousse (un bar atypique de Montpellier) que j’ai donc rencontré Dylan qui a accepté aujourd’hui de partager son histoire.

 

Bonjour Dylan, peux-tu te présenter stp ?

Bonjour, Je m’appelle Dylan et je fais un BAC Professionnel en expérimentation animale. Je suis aujourd’hui animalier pour l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

 

Qu’est-ce que c’est que le métier d’animalier en laboratoire ?

Etre animalier c’est tout d’abord s’assurer du bien-être animal en faisant des vérifications matin et soir. Ensuite on va s’assurer que l’environnement soit sain : cages, litière, nourriture, eau, paramètres d’environnement ect..  puis l’entretien des locaux et du matériel. Voila les tâches principale.

Ce métier permet de trouver du travail facilement, il y a beaucoup de demandes dans la France entière. Pour les journées de travail, cela dépend des entreprises mais c’est au minimum 35h semaine.

Pour le salaire cela dépend aussi des entreprises (si c’est privé ou public) mais le salaire est correct.

 

Qu’est ce qui t’a donné envie de travailler en laboratoire ?

C’est de travailler avec les animaux et en même temps aider pour la recherche. Il y a aussi le fait de se dire que peut-être que grâce à moi (j’ai pris soin des animaux), le chercheur va trouver une solution pour guérir une maladie qui touche beaucoup de monde.

 

Comment décrirais-tu les conditions de vie des animaux là-bas ?

Elle est très bien car il y a plusieurs vérifications par jour pour regarder si tout va bien, ensuite il y a une structure bien-être mise en place de façon obligatoire. On est animalier, on aime les animaux donc on s’en charge comme si c’était les nôtres. La durée de vie des animaux dépend des recherches à faire.

 

D’après toi, comment le grand public voit ton travail ?

Le grand public peut le voir de 3 façons:

  • Soit ils ne connaissent pas et n’ont pas trop d’opinion,
  • Soit ils connaissent des gens qui pratiquent ce métier et savent comment cela se passe exactement et ont une opinion favorable,
  • Soit ils sont contre car ils pensent que c’est encore des pratiques anciennes et donc ils ne savent pas vraiment comment ça se passe aujourd’hui. Les techniques de maintenant sont complètement différentes

 

Y a-t-il certaines qualités physiques et/ou intellectuelles à avoir ?

Physiques ET intellectuelles oui. On porte des charges lourdes (cages, sacs d’aliments, litière, ect…), et il faut savoir réfléchir de façon méthodique. Il faut se demander ce que chaque acte va engendrer.

 

Tu ne ressens pas triste de participer aux tests sur les animaux ?

Je ne réponds pas à cette question car je ne suis qu’animalier.

 

Quelles sont tes principales difficultés ?

Le travail d’équipe c’est la base en animalerie, et ma principale difficulté c’est justement ça et la communication.

 

Pour finir, décris-nous ton métier en trois mots.

Travail d’équipe, rigoureux, envie.

 

 

Encore une fois je ne soutient pas dans cet article la recherche animale mais je veux offrir un nouveau point de vue. Parce que les gens qui travaillent en laboratoire sont des humains comme vous et moi et qu’ils sont incompris.

Grâce à l’honnêteté de Dylan vous pourrez vous forger votre opinion.

 

Partagez cet article!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •