La zoothérapie – L’extraordinaire pouvoir des animaux

Un peu d’histoire

La zoothérapie à connu ses débuts avec les patients souffrant de troubles psychiatriques. Les infirmières se servaient des animaux de ferme pour les aider. Florence Nightingale, fût l’une des pionnière. Elle utilisait une tortue lors de la guerre de Crimée (1854-1856) pour réconforter les gens à l’hôpital.

C’est avec le psychiatre américain Boris M. Levinson que la zoothérapie est née dans les années 50. Un petit garçon déclaré autiste, Johnny est ammené au Docteur Levinson pour une consultation, ce dernier avait par hasard amené son chien Jingles au cabinet. Johnny ne parlait pas, mais l’animal va à sa rencontre et le petit garçon sort de sa bulle et caresse l’animal. Lorsque la séance se termine il demande même à revoir le chien, au grand étonnement de ses parents. Boris M. Levinson se rend alors compte du pouvoir extraordinaire des animaux et décide de les intégrer dans ses séances.

u cours des années 1950, il fut l’un des premiers à rapporter le bien-fondé de l’utilisation d’animaux de compagnie dans le traitement des troubles psychiatriques. De nos jours, la zoothérapie ainsi que les activités incluant la présence d’un animal se retrouvent dans une variété de cadres thérapeutiques.

Depuis l’intérêt pour la zoothérapie ne cesse de croître et les animaux ne cessent de gagner les cœurs des patients.

Zoothérapie

 

Qu’est ce que la Zoothérapie ?

La zoothérapie, aussi appelée thérapie assistée par l’animal, est un programme d’interventions incluant des animaux.  Le but est de soigner des personnes souffrants de troubles physiques, cognitifs, psychologiques ou sociaux.

Il existe deux types d’interventions incluant des animaux : Les activités assistées par l’animal (Ou AAA) qui ont pour but d’éduquer et divertir des gens, et la zoothérapie qui a réellement un but thérapeutique.

En zoothérapie on utilise le pouvoir des animaux, un pouvoir qui nous fait nous sentir aimé, qui augmente notre estime de nous, qui rempli un vide émotionnel. Avec un animal on se sent utile, on sent l’innocence et la pureté de l’être avec nous. Par exemple réussir à faire faire un tour à un animal nous permet de nous sentir fière, caresser un chat nous apaise. Les animaux peuvent permettre à certains d’apaiser un souffrance comme la perte d’un être cher, ou de réussir à sortir de l’isolement et à communiquer avec l’animal. Un animal ne juge pas, un animal ne prend pas, un animal donne.

Tous les animaux peuvent être utilisés (vache, cochon, cheval, tortue, chat, oiseaux, lapin, poisson…) mais c’est souvent le chien qui est choisit car il est plus facile à éduquer, transporter et généralement plus obéissant.

Des bienfaits extraordinaires

Favoriser l’interaction

La présence d’un animal peut offrir un sujet de conversation simple et évident, cela peut augmenter les échanges entre participant et aider à plus de facilité dans la prise de parole. Une étude montre qu la présence d’un animal de compagnie dans une famille rapproche les membres.

Une action déstressante

Qui n’a pas ressenti le calme et l’apaisement que la caresse d’un chat procure? Les animaux permettent de réconforter, d’apaiser. Cela procure des effets physiques et mentaux avec une baisse du stress, de la pression artérielle et du rythme cardiaque.

Accompagner les personnes agées

Nos amis animaux aide les personnes âgées à lutter contre les symptômes dépressifs, l’anxiété et à améliorer la qualité de vie et l’humeur des participants. Cela les aide à lutter contre la solitude et l’ennui des maisons de retraite par exemple.

Aider les personnes hospitalisées

La zoothérapie permet de réduire les douleurs, d’améliorer la connexion corps-esprit et permet ainsi une convalescence plus rapide et dans de meilleures conditions.

Soutenir les personnes atteintes de démence ou de maladie d’Alzheimer

La zoothérapie pourrait contribuer à réduire l’agitation de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, cela ne ferais plus effet si l’animal ne vient plus rendre visite à la personne. Cela aide aussi à une prise de poids et une amélioration du morale des patients.

 

Alors la zoothérapie ? Un avis ?

A vous de jouer, donnez votre avis, un conseil, une idée !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.