Les animaux et la covid-19

Les animaux sont-ils des vecteurs du virus ? Peuvent-ils nous transmettre la Covid ? Non !

Y a t-il des solutions pour nous protéger et les protéger du virus ? Oui !

Découvrez toutes les réponses dans cet article.

Les risques de transmission

La Covid-19 est une maladie qui se transmet d’humains à humains. Dans de très rares cas, nos compagnons peuvent-être contaminés mais eux ne peuvent pas nous contaminer.

Plusieurs études montre que la transmission de l’homme à l’animal domestique n’est possible qu’en cas de contacts répétés et très rapprochés avec un malade. Le virus serait de type alpha chez l’animal et beta chez l’homme, ce qui veut dire que l’animal n’agirait que comme une surface contaminée alors que l’homme le transmet par les projections de gouttelette.

Un animal ne peut donc pas contaminer directement l’homme, mais il peut, indirectement transporter le virus (sur ses poils par exemple).

L’ANSES détaille les types d’animaux les plus susceptibles d’attraper la Covid.

Les résultats des premières infections animales expérimentales publiées depuis le 9 mars montrent que :
– Les porcs et les volailles (poulets et canards) ne sont pas réceptifs au SARS-CoV-2, dans les conditions des deux essais conduits en Chine et en Allemagne ;
– Les chiens s’avèrent peu réceptifs au virus dans les conditions expérimentales de l’unique étude publiée par des chercheurs chinois ;
– Les jeunes chats sont réceptifs a virus, sur la base des résultats de l’unique essai expérimental disponible. Cet essai a identifié des lésions au niveau de l’appareil respiratoire consécutives à l’infection chez un jeune chat infecté et la transmission du virus à un des chats contacts (chat évoluant dans la même enceinte mais sans contact avec le chat infecté) ;
– Le furet, dans les trois études expérimentales publiées, est réceptif au virus et développe des signes cliniques et des lésions au niveau de l’appareil respiratoire consécutives à l’infection, ainsi qu’une transmission avérée du virus aux furets contacts. Il en va de même pour le hamster.
De rares cas de contamination et/ou d’infection naturelle des animaux de compagnie par le SARS-CoV-2, suite à des contacts étroits avec leurs propriétaires eux-mêmes atteints du Covid-19, ont été rapportés. Ces cas restent sporadiques et isolés au regard de la forte circulation du virus chez l’Homme et de l’ampleur de la pandémie actuelle.

Anses.fr

Il y a eu quelques cas de Covid chez le chien ou le chat, contaminés par leurs maitres eux-mêmes porteurs. Je le rappelle encore une fois, ces cas sont marginaux.

Il faut noter que le chat est plus susceptible de l’attraper, surtout les chatons (entre 70 et 100 jours), d’après l’OIE ( Organisation mondiale de la santé Animale) :

Des résultats d’études en laboratoire suggèrent que, parmi les espèces animales étudiées à ce jour, les chats sont l’espèce la plus sensible au SARS-CoV-2 et qu’ils peuvent être atteints par la forme clinique de la maladie. Dans un cadre expérimental de laboratoire, des chats ont transmis l’infection à d’autres chats. 

OIE.int

Les précautions à prendre

Pour ne pas risquer de contaminer nos animaux il y a quelques précautions simples à prendre :

  • Ne pas laisser son animal en contact avec une personne malade
  • Tenir son chien en laisse lors des promenades
  • Ne caressez pas d’autres animaux et ne laissez pas vos animaux se faire caresser
  • Lavez-vous bien les mains après chaque sortie hors de votre domicile
  • Passez une lingette sur les pattes de votre chien à son retour –> Surtout pas de gel hydroalcoolique !! Des lingettes désinfectantes douces spécifiques pour les animaux
  • Si vous suspectez qu’une personne infectée ait caressé votre animal, douchez-le avec un shampoing spécifique pour animaux
  • Ayez toujours les mains propres avant de manipuler votre animal, de le nourrir ou de changer son eau

Voici une petite vidéo ludique qui peut vous aider à adopter la bonne technique de lavage de mains. On a souvent l’impression de bien faire parce que c’est « facile », en fait c’est plus « technique » qu’il n’y parait !

Les animaux ne sont pas vecteurs et ne doivent pas être désinfectés au gel hydroalcoolique !

J’insiste sur le fait qu’on ne désinfecte pas son animal avec des lingettes désinfectantes pour les surfaces, de la javel ou avec du gel hydroalcoolique ! Cela peut provoquer de grosses lésions, des brûlures, des intoxications voire la mort de l’animal. Des cas de comas éthyliques ont été constatés chez des animaux qui ont été « désinfectés » au gel et qui se sont léchés.

J’ai un confrère qui a reçu un chat passé au gel hydroalcoolique. L’animal a été intoxiqué et il n’a pas survécu, déplore la spécialiste. De mon côté, j’ai une dame qui nettoie son logement au moins deux fois par jours avec des produits très corrosifs. Il devait y avoir de la javel. Le chat n’a pas résisté à lécher le sol. Cela lui a brûlé la langue…

Franceinfo

Faites attention à vos animaux et utilisez des produits adaptés.

Rien ne justifie un abandon, les refuges vivent des moments très compliqués avec les confinements successifs et peinent à sortir la tête de l’eau. Une vague d’abandon maintenant risquerait de signer leur arrêt de mort. Les animaux ne sont pas vecteurs. Alors profitez de tout l’amour que votre petite boule de poil peut vous apporter en ces moments difficiles. Elle sera toujours là pour vous !

J’espère que cet article vous aura aidé à y voir plus clair.

N’hésitez pas à commenter si vous avez d’autres informations concernant le Coronavirus et nos amis les animaux.

Happyment votre

Un commentaire sur “Les animaux et la covid-19

  1. Ping : profession : Chien renifleur de maladies – L'Animal Heureux

A vous de jouer, donnez votre avis, un conseil, une idée !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.