Maladie – Tout savoir sur la leishmaniose

Maladie – Tout savoir sur la leishmaniose

27 juin 2018 0 Par Elodie Marziac

Cette maladie au nom un peu barbare est un réel danger pour nos chiens mais aussi pour nous ! En effet c’est une zoonose, c’est à dire une maladie transmissible de l’animal à l’homme et inversement.

Présente en France, elle est surtout localisée dans le Bassin méditerranéen. Chez l’homme comme chez le chien, lorsque la maladie se déclare, elle peut être fatale en l’absence de traitement.

Pour en savoir plus et protéger nos meilleurs amis à quatre pattes, lisez cet article.

Leishmaniose - Animal heureux

Carte de la répartition de la leishmaniose en Europe et en France

 La Leishmaniose, quésaco ?

La leishmaniose canine à été décrite pour la première fois en 1908 à Tunis.

D’après l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort et le Centre Hospitalier Vétérinaire de Fregis; la leishmaniose canine est une maladie rencontrée principalement sur tout le pourtour méditerranéen (y compris sud de la France) et Portugal.

C’est une maladie parasitaire chronique due à Leishmania infantum (un parasite, de la famille des trypanosomes qui infeste certaines cellules de l’organisme du chien contaminé.)

Transmission de la maladie

C’est par piqûre de moustique que la maladie se transmet d’avril à octobre. Ce moustique se nourrit en fin de journée et en début de nuit, à des températures minimales de 18-22°C.. La maladie est transmise par la piqûre d’un moustique (Phlebotome). Les chiens, lapins, lièvres, chats et hommes sont  sensibles à la leishmaniose.

Les cas humains sont cependant rares en France (environ 20 à 40 cas par an) et touchent surtout les personnes âgées ou immunodéprimées.

Dans le cas des chiens environ 2.5% des chiens présent dans les zones à risquent déclenchent la maladie. Ce serait au total en France environ 200 000 chiens qui seraient touchés.  Il faut savoir que tous les chiens touchés par la leishmaniose ne déclenche pas la maladie (environ 1 chien malade pour 4 chiens infectés). Les chiens infectés peuvent déclencher la maladie dans les mois ou les années qui suivent en vieillissant ou suite à de gros stress. Si une chienne gestante est touchée, les petits seront aussi porteurs de leishmaniose.

Signes cliniques

Si la maladie se déclenche, les signes peuvent apparaître 2 mois à 8 ans après la piqûre.

Votre chien ou chat présentera les signes suivant :

  • Abattement,
  • Amaigrissement,
  • Augmentation de la taille des ganglions,
  • Apparition de pellicules sur la peau,
  • Perte de poils,
  • Pellicules,
  • Lésions de la peau,
  • Insuffisance rénale,
  • Atteinte de la truffe,
  • Croissance accélérée des griffes,
  • Boiteries.

C’est une maladie difficile à détecter (du fait que les chiens peuvent être porteur de la maladie sans être malade tout de suite ou jamais). Il faudra faire des examens plus approfondis pour savoir si votre chien est atteint de leishmaniose. En cas de doute n’hésitez pas à vous rendre chez votre vétérinaire.

Maladie - Leishmaniose - Animal heureux

Comment protéger son animal

  • Traiter le chien ou le chat avec un insecticide à action répulsive sur les phlébotomes pour éviter les piqûres (spray, pipettes, colliers)
  • Les garder à l’intérieur dès le crépuscule et jusqu’au matin.
  • Le vacciner contre la leishmaniose. Attention cela n’empêche pas l’infection mais permet de limiter les chance de déclaration de la maladie si le chien est piqué. Avant de le vacciner l’animal sera testé pour voir s’il n’est pas déjà porteur du parasite. S’il est négatif, il reçoit trois injections à deux semaines d’intervalle puis une injection de rappel une fois par an.
  • Empêcher au maximum que les phlébotomes ne rentrent à l’intérieur des habitations (Fermez les fenêtres la nuit ou mettez des moustiquaires ou encore placez un ventilateur dans les pièces de couchage.)
  • Eviter de les promener dans les endroits que les phlébotomes aiment (présence de murs de pierre sèche, endroits humides et abrités) et une fois le crépuscule arrivé.

Traitement

Il n’existe pas de traitement soignant la leishmaniose canine, on peut seulement contrôler les signes cliniques et améliorer l’état du chien.  Le traitement long (parfois à vie) et onéreux doit être répété. Un chien malade devra être suivi toute sa vie par le vétérinaire via des prises de sang régulières (pour surveiller le bon fonctionnement des organes internes et la diminution de la quantité de parasites dans l’organisme).

Des rechutes sont possibles au bout de quelques mois, quelques années.

Il faut à tout prix éviter que le chien retourne en zone infectée en période de risque et qu’il soit à nouveau piqué car cela peux lui être fatal.

Leishmaniose - maladie

J’espère que cet article vous a aidé à mieux comprendre la Leishmaniose, si vous avez des questions n’hésitez pas !

 

Partagez cet article!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •