Rémi Gaillard – Super héro des animaux

Rémi Gaillard – Super héro des animaux

5 janvier 2019 1 Par Elodie Marziac

On connait tous plus ou moins Rémi Gaillard, de nom, de réputation… Vous avez surement déjà vu une de ses vidéos. Aujourd’hui je vous propose de le découvrir pour de vrai. Parce que c’est quand même un humain super cool pour les animaux !

 

Qui est Rémi Gaillard ?

Humoriste français né le 7 février 1975 à Montpellier. En 1999 il se filme entrain de prendre sa douche dans une station de lavage et commence à faire parler de lui. En 2001 il créer son site internet où il poste ses gags.

Son fameux slogan est : « C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui. »

Il produit ses vidéos avec de petits moyens : un caméscope, des vidéos muettes et des déguisements simples. Ses influences sont Buster Keaton et Charlie Chaplin. En effet il donne dans le comique de situation et l’insolite.

Au total se sont 1 milliards de vues sur internet pour tous ses sketches.

Derrière des vidéos qui peuvent passer comme simplement comiques ont se rend compte d’une volonté de défendre les animaux auprès du grand public. Que ce soit par ses sketches ou par ses actions.

Rémi Gaillard - Super héro

 

La naissance de son engagement

Rémi Gaillard à toujours aimé les animaux. Mais c’est en 2004 que son amour à grandi de manière exponentielle. Sa femme (maintenant son ex femme) avait un chien nommé Tilay, un Rottweiler croisé Beauceron de 50kilos.

Elle lui a demandé de le garder durant ses deux mois d’absence. Finalement elle s’est absentée 2 ans. Tilay est devenu son frère, son meilleur ami, sa famille. Lorsqu’en 2012 il est mort cela l’a anéanti et à renforcé sa volonté de protéger les animaux.

Tilay lui à donné des émotions qu’aucun humain ne pourra offrir, un amour et une tendresse infini.

« Je m’en doutais avant, mais avec Tilay, j’ai pris conscience que l’animal est bien plus qu’un être sensible : il a une âme, un grand cœur, des sentiments… J’avais déjà fait des vidéos où je me déguisais en escargot pour créer un embouteillage sur l’autoroute, en poulet qui se recueille devant une rôtisserie… C’était plus de la déconne. A la mort de mon chien, c’est d’avantage devenu un engagement. Je me suis dit qu’avec la notoriété que j’ai la chance d’avoir, notamment auprès des jeunes, autant faire passer des messages qui me sont chers et que je trouve justes. J’ai tourné une vidéo à la SPA contre les abandons, une autre à Marineland, afin de dénoncer la captivité. Je venais de visionner le documentaire « Blackfish », ça m’a révolté… Cette année, j’ai voulu rebondir sur ces connards qui payent une fortune pour tuer un lion, juste pour le plaisir de se prendre en photo avec leur trophée. Alors j’ai réalisé « Safari ». »

 

Ses actions pour les animaux

Notre super héro des animaux défend les animaux à travers ses vidéos, ses actions, il utilise sa notoriété. En plus de cela il se fait le porte parole d’associations telles que L214 (en parlant de l’horreur des abattoirs), mode sans fourrure (campagne Vire ta capuche) ou Peta (contre les cirques avec animaux). Il a d’ailleurs été élu personnalité de l’année 2016 par Peta.

On l’a aussi vu aux côtés de la SPA, il s’est en effet enfermé 4 jours dans un box de la SPA de Montpellier pour appeler aux dons. Au total il aura récolté plus de 200 000€.

Finalement, suite à un désaccord avec la SPA, il décide de créer sa propre association : Anymal. Son but est de créer un campus « humains-non humains », où il créerait des espaces de liberté pour les animaux abandonnés à la place des box. Il voudrait aussi y implanter une clinique vétérinaire, une brasserie vegan, etc. Un projet d’envergure qui a besoin de voir le jour.

En 2017 il a lancé la première édition du What the Festival de Anymal. Un festival 100% dédié aux animaux qui permet de financer son projet de refuge. De nombreux artistes sont venus prêter main forte comme Tryo, Bigflo & Oli, Cali, Boulevard des Airs etc..

Récemment grâce à ses tweets et son implication il a réussi à faire déplacer Kiwi (la star du film « L’ours » de Jean-Jacques Annaud), et Dominique l’un de ses congénères, tous deux enfermés au zoo de Dunkerque dans le Nord. Ils rejoindront le parc animalier Zoodyséed’ici 2019.

 

Alors Super Héro ou pas ?

 

Partagez cet article!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages