Forte chaleur – 10 techniques pour protéger son animal

Dans cet article découvrez comment prendre soin de vos animaux lorsqu’il fait chaud.

En ces périodes de forte chaleur les animaux souffrent silencieusement des pics de température.

Et même si techniquement ils ne peuvent pas se plaindre il est important de pouvoir leur offrir un environnement confortable.

De manière générale les animaux souffrent plus de la chaleur que nous.

Les oiseaux la vive plutôt bien, les chats sont relativement adaptés mais les chiens et les nacs en ont plus de mal.

Chez le chat cela va se traduire par le fait de beaucoup plus dormir et chercher des coins d’ombre. Chez le chien par le fait de haleter.

 

Dans cet article découvrez comment prendre soin de vos animaux lorsqu’il fait chaud.

 

1 – Préparez l’été

Les animaux présentant des surcharges pondérales auront beaucoup plus de mal à supporter les fortes températures. Essayez avant l’été de le mettre un peu à la diet.

Attention ne vous y prenez pas n’importe comment et ne réduisez pas de moitié ses croquettes. Il faut que votre animal puisse se nourrir.

Parfois il suffit juste d’un changement de croquettes (croquettes type diet ou satiété) pour que cela s’arrange. En tous les cas n’hésitez pas à aller voir votre vétérinaire pour plus de conseils.

 

 

2 – Revoyez votre programme de balades

Ne sortez pas votre chien en plein soleil aux heures chaudes. Préférez des heures plus fraîches en début et en fin de journée. Cela évitera les coups de chaleur mais aussi les risques de brûlure des coussinets.

Essayez autant que faire se peut de marcher à l’ombre, la température du bitume pouvant atteindre 50 C° au sol.

Évitez aussi les gros efforts ou les grandes parties de jeux en plein cagnard. C’est plutôt le moment des siestes et des câlins !

 

3 – De l’eau, de l’eau, de l’eau

Votre animal doit absolument s’hydrater. Il faut qu’il ait constamment à disposition une gamelle d’eau fraîche mais pas glacée.

Vous pourrez par exemple ajouter des glaçons à sa gamelle, ou encore du jus de boite de thon pour inciter les plus récalcitrant (les chats surtout) à boire.

La fontaine à eau peut-être un bon compromis car elle propose un système de pompe qui oxygène l’eau afin qu’elle reste la plus fraîche possible et d’un filtre pour éliminer le calcaire et parfois la mauvaise odeur et le mauvais goût.

 

4 –  Aérer le pelage

Non il ne faut surtout pas raser un animal. Son pelage lui permet d’être protégé des UV et de thermoréguler la température.

Par contre brosser régulièrement votre animal lui sera bénéfique. Cela aérera son pelage, enlèvera les peaux mortes ainsi que les boules de poils.

Et puis ça fera moins de poils qui tombent sur le canapé !

 

 

5 –  Un espace ventilé et frais

Faites que votre/sa maison soit agréable pour votre animal.

Fermer les volets pour garder la fraîcheur, mettez un ventilateur ou un brumisateur en route. Offrez-lui toujours un coin d’ombre dans le jardin.

Pour les nacs, vous pouvez par exemple mettre une bouteille d’eau congelée recouverte d’une serviette dans leur cage. S’ils ont chaud ils pourront se rafraîchir en allant dessus.

 

 

6 – Des endroits raffraichissant

Vous pouvez investir dans un tapis fraîcheur qui lui permettra de baisser sa température corporelle.

Sinon installez une serviette humide sur un étendoir, l’animal aura tendance à s’installer dessous.

Les pièces carrelées sont aussi appréciées des animaux car elles sont fraîches.

 

7 – Pas trop d’écarts de température

La climatisation oui, mais pas trop forte. Il ne faut pas qu’il y ait trop de différence de température avec l’extérieur sinon cela peut être néfaste à votre animal et créer un choc thermique.

Alors climatisons mais avec modération !

 

8 – Les papattes au frais

Faites baisser leur température corporelle en rafraîchissant en priorité leur tête et leurs pattes.

Tout ceci à l’aide d’un gant de toilette mouillé sur le pelage, les coussinets et le ventre.

En rentrant de balade vous pouvez aussi tamponner les coussinets de votre chien avec une serviette mouillée.

chien eau

9 – A l’eau !

Si vous le pouvez arrosez votre chien au tuyau d’arrosage ou invitez-le à se mouiller dans un lac, dans la mer, ou tout autre point d’eau à votre portée.

Attention cependant à l’hydrocution ! Mouillez d’abord votre chien au niveau de la nuque et de la tête avant de le laisser sauter à l’eau.

 

10 – Une nourriture humide

Les croquettes classiques pour vos animaux sont sèches ce qui veut dire que c’est de la nourriture déshydratée qui aura pour effet de donner soif à votre animal.

Le but étant en été de l’hydrater. Il sera donc bien en été de remplacer une partie des croquettes par de la nourriture humide comme du pâté en boîte ou en sachet.

Sinon vous pouvez humidifier ses croquettes, le nourrir avec des aliments frais (courgettes, concombres, carottes) ou même lui fabriquer des glaces !

 

J’espère que tous ces conseils vous auront aidés, si vous en avez d’autres n’hésitez pas à les ajouter en commentaires !

Pour conclure cet article je vous propose une vidéo bien faite de 30 millions d’amis concernant des solutions pour rafraîchir nos compagnons.

 

 

Happyment vôtre ♥

Cavalcade des blogs #54 – A travers ses yeux

Imaginez-vous à la place d’un animal et dites-nous tout ! Cette fois-ci la plume est à vous, lancez-vous !

Ce mois-ci j’ai l’immense honneur de rejoindre l’aventure Cavalcade des blogs et d’accueillir le défi !

Qu’est ce que la Cavalcade des blogs ?

La Cavalcade des Blogs est un festival d’articles. Chaque mois un hôte propose une thématique et de nombreux bloggueurs se prêtent à l’exercice.

Un très beau concept créé en décembre 2013 par Gaëlle, du blog Cheval-Facile.
La Cavalcade des blogs est en recherche constante d’organisateurs. Si vous avez des idées de thèmes et que vous voulez rejoindre l’aventure contactez Gaëlle juste ici.

Le thème de cette édition : ‘A travers ses yeux’

Pour l’événement de ce moi je vous propose le thème : « A travers ses yeux ».

Ça vous parait un peu flou ? Je vous explique tout de suite.

Lors de la Cavalcade des blogs #51, sur la thématique « Magie, magie es tu là? » proposée par Clotilde du blog Flâneries Mystiques, Françoise du blog La Poule Philosophe, nous avait proposé un article magnifique intitulé « De Halloween à Noël ». On y découvrait une femme et une poule qui ont échangé leurs places l’espace de quelques semaines.

Très inspirée par le fait de découvrir – d’imaginer plutôt – comment les animaux voient le monde, comment ils le ressentent, je propose aujourd’hui cette thématique.

Le but est aussi, à travers ces articles (qui j’espère seront nombreux !), d’essayer de se mettre un peu plus à leurs places pour mieux les comprendre et en conséquence, mieux vivre avec eux.

Laissez parler votre imagination, partez dans l’extraordinaire, le comique, ou utilisez une démarche scientifique et rigoureuse. Délirez complètement ou restez sérieux. Vous pouvez aussi aller dans l’effrayant en vous mettant par exemple à la place d’un animal destiné à l’abattoir. Que vous souhaitiez délivrer un message fort ou rester sur un thème léger, faites-vous surtout plaisir !

Voici quelques pistes si jamais vous avez besoin d’un petit coup de pouce :

  • Mettez-vous dans la peau d’un animal,
  • Imaginez ce que penserait un animal s’il devenait humain,
  • Décrivez ce que ressent ou pense votre animal lorsque vous êtes avec lui,
  • Racontez les mémoires d’un animal,
  • Imaginez les blagues que pourraient faire les animaux entre eux,
  • Comment ils interagissent entre eux,
  • Racontez moi la routine qu’il aime,
  • Comment il vit vos départs ou vos arrivées,
  • Bref devenez animal le temps d’un article !

Les règles du jeu

Pour être accepté, un article soumis doit être :

  • De nature non commerciale,
  • Original (il ne doit pas avoir été publié sur d’autres blogs, en d’autres termes : pas de « copier coller », car cela n’intéresse personne !),
  • De qualité,
  • Nouveau (publié pendant l’événement, et pas avant),
  • Dans le sujet du thème annoncé,
  • Doit contenir au minimum 400 mots et être rédigé en français (si possible, par pitié, sans faute d’orthographe !),
  • Vous pouvez y inclure 2 liens vers votre blog ou site,
  • Vous devez y inclure, un lien vers l’article de lancement du blog hôte, un lien vers cette page (La Cavalcade des Blogs), et un lien vers le blog de l’organisateur (le mien du coup !)
  • Publié dans les dates données par l’organisateur : entre le 1er et le 30 avril 2019,
  • Une fois votre participation publiée sur votre blog, site ou sur les réseaux sociaux, commentez cet article avec le lien vers votre publication. (Si vous n’avez pas de support de partage, vous pouvez m’envoyer votre texte et vos photos par mail, je me ferai un plaisir de partager le contenu sur mon blog.)
  • Vous pouvez également ajouter à votre article le logo de la Cavalcade, dessiné par Amaya du blog Vision Équine et que vous trouverez ci-dessous !

Une fois la Cavalcade clôturée, je publierais un article récapitulatif et un Livre blanc téléchargeable d’ici la première semaine de mai.

Et la précédente édition ?

La précédente édition a été accueilli par Françoise d’Animal mon compagnon. Le thème était Il est unique.

Voila voila, vous savez tout. J’espère vous avoir inspiré.e.s et j’ai hâte de lire vos articles !

Education – Assis pour chien

Qui n’a jamais rêver de ne prononcer qu’un mot et de voir le chien s’exécuter gaiement? Grâce à ce tuto éducation vous découvrirez la recette du « assis », et le tout en utilisant une méthode positive!

La position assise est une posture de base du dressage canin, elle vous permet de canaliser votre boule de poils.

Voici donc les grandes lignes de la recette magique du « assis »:

Préambule: On utilise une méthode positive = Pas de contraintes ni d’énervement (oui oui des fois c’est dur mais si on sent qu’on est trop en colère parce qu’on y arrive pas on arrête et on reprend une autre fois). Les séances n’excèdent pas 20 minutes; le chien est comme un enfant, son attention ne peut pas tenir au delà et après ça ne serait plus productif. On n’appuie surtout pas sur l’arrière train de son chien, ça lui fait mal, ça peut le blesser et il ne va pas se concentrer sur l’ordre mais va pousser à l’opposé.

Chaque chien est différent et apprend plus ou moins vite donc ne soyez pas trop exigent et laissez lui le temps d’apprendre. Ça doit être amusant et pour vous et pour lui: double bénéfice!

Ce dont on a besoin:

  • Un chien (logique)
  • Un humain (vous en l’occurrence)
  • Un appât (des bonbons ou son jouet préféré). Si l’appât est une friandise je vous conseille les knackis au poulet coupées en petits morceaux (moins cher et hyper appétant)
  • Un endroit calme, sans distractions

Collier_Etrangleur.jpg

Les étapes:

  1. On prend la friandise dans la main, on lui fait biiien sentir le bonbon pour qu’il comprenne que nous avons le pouvoir entre nos mains (oui ok ce n’est qu’une friandise mais les propriétaires de gloutons comprendront ce que je veux dire par là). Du coup, là où notre main va, le chien la suit.
  2. On lève la main avec la friandise face à son museau. Il va regarder vers le haut et le plus confortable pour lui sera donc de s’asseoir (si votre chien recule placez votre jambe derrière lui, ou faite ça près d’un mur, il ne pourra plus reculer et il va s’asseoir).
  3.  Dès que ses fesses touchent le sol on récompense. (Attention on ne donne la récompense que si son postérieur est bien au sol sinon il ne pourra pas bien intégrer l’ordre)
  4. On recommence cette opération 2 ou 3 fois pour augmenter le temps de réaction et qu’il comprenne bien ce qu’on lui demande.
  5. Maintenant on introduit le mot « assis » (de manière ferme mais gentille), on lui dit en faisant le geste et une fois qu’il est assis on le félicite en donnant la récompense. . On ne répète pas plusieurs fois le mot assis, on ne le dit qu’une fois.
  6. On répète plusieurs fois l’opération en ne donnant pas toujours la friandise mais en félicitant à chaque fois (il ne faut pas qu’il le fasse QUE pour le bonbon) et on essaye de lui faire intégrer le mot vous pouvez associer un geste pour le « assis » (On le guide bien sur de moins en moins avec la friandise).
  7. On va lui demander maintenant de tenir le « assis » tant qu’on n’a pas cessé l’ordre. Le but c’est que le chien reste en place même si on bouge. Pour ça on fait une espèce de petite chorégraphie, un pas à droite > bonbon > un pas à gauche > bonbon > un pas en arrière bonbon, etc… Et tout ça en s’éloignant de plus en plus. Pour tester le chien on le faire s’asseoir et on s’éloigne. Si tout est parfait et qu’il ne bouge pas on lui donne un bonbon. Et on le « libère » de l’ordre en lui disant : « Go ».

Conclusion : Voilà vous avez toutes les clefs en main pour lui apprendre le assis. Encore une fois tout ça doit rester agréable pour le chien, il doit aimer ces séances et en tirer un double bénéfice (Les bonbons + L’attention de son maître) si tu veux qu’il soit réceptif. Donc pas d’énervement et on fait dans les étapes ! Si jamais l’étape 1 n’est pas TOTALEMENT maîtrisée, on ne passe pas à l’étape 2, et ainsi de suite.
Pour qu’un exercice soit vraiment acquis il faut que l’ordre soit tenu dans la durée, à distance et avec des distractions.

Meïko assis
Meïko qui vous fait un magnifique « Assis »

Et vous, avez-vous des petites astuces pour lui apprendre le assis?

J’espère que cet article vous à aidé, n’hésitez pas à liker, commenter, partager, me poser vos questions ou bien me dire ce que vous en pensez!

Happyment votre ♥

Mes vies de chien – Réapprendre à aimer

Mes vies de chien, un film magnifique pour réapprendre à aimer son loulou.
Pensez aux mouchoirs et à votre boule de poils !

Un film pour tous les amoureux de chiens !

Grande fan d’animaux je ne suis pourtant pas particulièrement attirée par les films dont les chiens sont la vedette. J’adorais ça petite mais en grandissant j’avais peur du film trop cucul et sans profondeur. Quelle erreur j’aurais faites de ne pas regarder ce film…

Des amies sont venues à la maison et l’une d’elle était bien décidée à nous montrer ce film. Je m’installe donc sur le canapé sans grande conviction mais l’idée de passer au moins un moment convivial me séduisait. Le film commence et je suis happée par l’écran.

C’est un film qui nous réapprends à aimer notre chien. Qui nous propose d’entrer dans sa tête et de revoir notre manière d’interpréter ses faits et gestes. Tout simplement un film qui nous propose de nous ouvrir à lui et de ne pas rester humano-centré. Un film qui nous montre le vrai amour, celui inconditionnel des chiens qui donnent tout. Pourquoi alors ne pas être plus chien ? Prendre toutes les petites joies comme elles viennent, tous les petits bonheur pour savourer pleinement la vie. Apprendre à mieux (à vraiment) aimer les gens et les animaux, être tolérant !

A regarder bien-sûr avec son chien (et son chat ! Pas de jaloux) sur soi.

Attendez-vous à rire, pleurer et surtout… aimer !

 

Mes vies de chien

 

Synopsis

Ethan 8 ans adopte un petit chien nommé Bailey (ou Bailey Bailey Bailey d’après le chien). Finalement ce n’est pas Ethan qui change la vie de Bailey mais bien l’inverse. Il partage toute sa vie, le soutient, l’aime, le fait rire, le fait vivre. Jusqu’au jour où, vieux et malade, Bailey s’éteint. Mais son âme se réincarne encore et encore en chien. Chaque vie lui permet de faire le point sur son vécu. Qu’est-ce qui vaut le plus la peine ? Quel est le but de la vie ? Qu’est-ce qu’il a apporté ? Des vies parfois vides d’amour, mais toujours un chien qui sait rendre heureux son humain et tout lui donner.

Le but ultime de Bailey est de retrouver son Ethan à tout prix. Un voyage merveilleux aux côtés d’un chien qui vous réapprend à voir la vie. Vous ne verrez plus votre loulou de la même manière !

 

Ce que les chiens nous apprennent

Voici une petite histoire qui tournait sur les réseaux et que je trouve magnifique :

En tant que vétérinaire, on m’a appelé pour examiner un chien irlandais de 13 ans appelé Belker. La famille du chien, Ron, sa femme Lisa et leur fils Shane, étaient très proches de Belker et attendaient un miracle. J’ai examiné Belker et j’ai découvert qu’il mourait d’un cancer. J’ai dit à la famille que je ne pouvais rien faire pour Belker, et j’ai proposé de faire la procédure d’euthanasie chez elle.
Le lendemain, j’ai ressenti leurs sentiments de plein fouet quand Belker a été entouré par sa famille. Shane (6 ans) semblait si calme, caressant le chien pour la dernière fois, et je me demandais s’il comprenait ce qui se passait. Au bout de quelques minutes, Belker tomba paisiblement en dormant pour ne jamais se réveiller.

L’enfant semblait accepter la transition de Belker sans difficulté. Nous nous sommes assis un moment pour nous demander pourquoi le malheur fait que la vie des chiens est plus courte que celle des êtres humains.
Shane, qui avait écouté attentivement, a dit :  » je sais pourquoi  »

Ce qu’il a dit ensuite m’a surpris : je n’ai jamais entendu une explication plus réconfortante que celle-ci. Ce moment a changé ma façon de voir la vie.
Il a dit :  » les gens viennent au monde pour apprendre à vivre une belle vie, comme aimer les autres tout le temps et être quelqu’un de bien, hein ?  »
 » Et bien, comme les chiens sont déjà nés en sachant comment faire tout ça, ils n’ont pas à rester aussi longtemps que nous.  »

Amour du chien

 

Vivez chien

  • Toujours dire bonjour et fêter chaque moment avec ses proches
  • Ne laissez pas passer une occasion d’aller vous promener
  • Profiter de ce que la nature vous offres; des odeurs, des rayons de soleil, de la neige
  • Faites l’expérience de l’air frais et du vent
  • Courez, sautez et jouez tous les jours
  • Soyez attentif, écoutez les gens
  • Profitez de chaque petit bonheur
  • Accepter l’autre comme il est
  • Faites-vous des amis partout
  • Aimez vos proches et dites leurs, passez du temps avec eux
  • Évitez de  » mordre  » lorsque seul un  » grognement  » serait suffisant
  • Quand quelqu’un a eu une mauvaise journée, restez silencieux, asseyez-vous près de lui et doucement faites-lui sentir que vous êtes là

 

Si vous avez vu ce film, qu’en pensez-vous ?

D’après vous qu’est-ce que les chiens ont d’autre à nous apprendre ?

 

Happyment vôtre ♥

(Sur)Vivre la mort de son meilleur ami

Comment surmonter cela ? Que faire ? Comment continuer ? Comment combler le terrible vide qui s’installe ? Des milliers de questions qui nous assaillent et ne nous quittent plus.

Quel antagonisme « Vivre la mort ».
Le titre est assez évocateur car on ne peut que survivre à une mort ou en tout cas ne plus vivre de la même manière. J’espère ici pouvoir vous aider à avancer sans que vous ayez l’impression de l’oublier.
J’écris cet article le cœur encore lourd car il y a plus d’un an en une triste fin d’après-midi d’avril j’ai perdu mon meilleur ami, mon compagnon de vie, mon âme sœur à quatre pattes.
Comment surmonter cela ? Que faire ? Comment continuer ? Comment combler le terrible vide qui s’installe ? Des milliers de questions qui nous assaillent et ne nous quittent plus.

 

Les étapes du deuil

D’après Elizabeth Kubler-Ross, psychiatre helvético-américaine, il y a 7 étapes au deuil :

  • Tout d’abord le choc et le déni ; lorsqu’on apprend la nouvelle ou que l’on découvre le pauvre petit corps inerte. Milles choses se passent dans nos têtes. Nous essayons de fuir le problème en espérant que ce ne soit pas le notre, que ce soit une mauvaise blague, ou qu’on ait mal entendu. Tout sauf accepter de voir qu’il nous a quitté.
  • S’ensuit la douleur et la culpabilité. Ça y est la première étape est passée mais pas la plus dure. Cette étape, à mon sens est la plus terrible. Oui il est mort on le sait, notre cœur saigne et on se demande pourquoi on n’a pas su le protéger, comment on a pu laisser cela se passer. Nous nous sentons tout simplement coupable, on pense bêtement que c’est de notre faute et que l’on aurait pu éviter tout cela en étant de meilleurs maîtres.
  • Puis intervient la colère, étape hypocrite mais nécessaire. C’était mon meilleur ami, comment a-t-il pu m’abandonner ? Pourquoi n’a t-il pas fait plus attention ? C’est une période où on en veut à notre ancien ami, on l’accuse de nous avoir quitté et abandonné, de nous avoir laissé seul dans ce monde où on se sentais plus fort avec lui.
  • Le marchandage est le moment où ceux qui nous entourent deviennent les coupables, les ennemis numéro un. Pour ma part mon compagnon m’avait convaincu (à juste titre) de laisser sortir mon chat. Mon pauvre amour a été percuté par une voiture et j’en ai voulu à mon ami. Pourquoi ? Parce que je l’avais écouté et que j’avais laissé sortir mon chat. Pour moi c’était donc clairement de sa faute, si je ne l’avais pas fait, il serait peut-être toujours là. La période de marchandage est affreuse dans le sens où à force de rejeter la faute sur les autres on s’éloigne d’eux alors qu’ils essayent de nous soutenir.
  • La dépression et la douleur constituent la 5ème étape. On a envie de rien, on mange sans appétit, on dort en faisant souvent des cauchemars, on regarde chaque endroit où il avait l’habitude d’être en l’imaginant là. La tristesse et le chagrin sont devenus notre quotidien.
  • La reconstruction; phase où nous tentons de trouver des solutions pour apaiser notre douleur. On tente de sortir plus, on en parle pour essayer de mettre des mots sur ce que l’on ressent. Il est temps d’essayer de passer à autre chose, de vivre à nouveau.
  • Arrive enfin l’acceptation. La fin d’un long périple de douleur. On a repris goût à la vie et on a de nouveau espoir. On est prêt.

 

Quelques pistes pour aller mieux

Mais cet article n’a pas pour but d’établir une liste des étapes que vous allez ou que vous avez traversée mais de vous donner des pistes pour aller mieux. Attention aller mieux ne veux pas dire passer à autre chose, mais réussir à vivre en respectant sa mémoire.
D’après mon expérience personnelle et mes recherches je vous dirais tout d’abord une chose, la plus importante pour moi ;

  • Soyez heureux pour lui: Votre petite boule de poils à toujours tout fait pour que vous soyez heureux, il vous a fait rire, vous a parfois poussé à bout mais surtout il vous a donné tout l’amour du monde. Par respect pour cette dévotion et cet inconditionnel affection vous vous devez d’être heureux!
  • Ecrivez une lettre à cœur ouvert contenant ce que vous auriez voulu lui faire savoir, à quel point vous l’avez aimé et il a compté pour vous. Parfois une des choses qui nous rend le plus triste est de ne pas avoir pu dire adieux. Cela vous permettra de vous soulager et d’ôter le poids que vous avez sur votre conscience.
  • Laissez-vous aider, ne vous fermez pas. Sortez, vivez, bougez ! Broyer du noir chez soi n’est pas une bonne chose. Exprimez-vous. Ceux qui vous aime et vous entoure veulent vous comprendre et vous libérer de ce deuil. Respirez l’air frais, allez voir des amis, vous avez le droit d’être heureux ! Je dirais même que vous en avez le devoir!
  • Ne vous accablez pas de ce qui arrive, vous n’y êtes pour rien, personne n’y est pour rien. Ce qui est fait est fait. Vous ne pourrez pas revenir en arrière, vous ne pouvez qu’aller de l’avant.
  • Rendez cela public. Aussi bizarre que cela puisse paraître, ça vous aidera à accepter, à rendre cela plus réel et à trouver des soutiens autour de vous.

 

Il est facile d’écrire des conseils pour les autres, mais tellement dur de pouvoir les appliquer. Même si on sait qu’on y survivra on a l’impression que c’est insurmontable.

Il m’a fallut beaucoup de temps pour l’accepter et encore plus pour pouvoir écrire cet article, mais j’ai réussi à trouver un projet qui je l’espère honorera mon petit Happy (à travers ce blog et ma volonté de créer un refuge en son nom). Je vous souhaites de tout cœur de réussir à surmonter cela et espère que ces conseils auront pu d’une manière ou d’une autre vous aider.

 

Et vous comment avez-vous/faites-vous face à cette tragédie ?

J’espère que cet article vous a aidé affronter cette terrible étape. N’hésitez pas à liker, commenter, partager, me poser vos questions ou bien me dire ce que vous en pensez!

 

Happyment votre ♥

Bien-être – Le budget moyen d’un chien

Combien coûte un chien?

Je vous avais publié il y a quelques temps le budget moyen d’un chat. Voici maintenant la version chien!

Comment ne pas craquer devant les doux yeux d’un chien? Qui n’a pas déjà rêvé d’accueillir un nouveau compagnon pour la vie?

Ouvrir sa maison à un nouveau membre de la famille est une expérience merveilleuse mais au delà de ça il faut le faire en toute connaissance de cause. Il n’est pas question d’adopter sur un coup de tête sans se rendre compte du temps et des frais que cela implique.

Si vous n’êtes pas prêt à prendre soin d’un animal pour la vie, alors ne sautez pas le pas, achetez vous une peluche!

Combien de personnes abandonnent leurs animaux parce que finalement cela coûte trop cher et qu’ils ne peuvent pas s’occuper de manière responsable de leur chien..

Grâce à ce récapitulatif vous saurez à quoi vous attendre et vous pourrez ainsi comparer les besoins du chien avec ce que vous pouvez lui offrir.

Pas de panique si vous vous rendez compte que vous ne pouvez pas vous permettre de prendre en charge un petit cœur poilu, des solutions existent: Soit vous repousser votre projet d’adoption à plus tard lorsque vos finances et votre quotidien vous le permettront, soit vous devenez famille d’accueil (les frais vétérinaires, les vaccins, et le matériel de première nécessité vous sera fourni et vous recevrez si vous avez réellement besoin une aide pour les croquettes).

 

Les dépenses strictement nécessaires

Les gamelles

Prix moyen : 8€ les deux
Durée moyenne : A changer lorsqu’elles deviennent usées
Informations : Vous pouvez aussi utiliser des bols que vous possédez déjà. Il est préférable d’avoir deux gamelles différentes (ça sera plus simple pour vous de les laver ou de remettre de l’eau). Si votre chien est glouton choisissez une gamelle adaptée pour qu’il mange plus doucement. (Rendez-vous sur l’article « Halte aux gloutons » pour + d’infos)

 

Les croquettes

Prix moyen : 45€ les 8kg
Durée moyenne : 6 mois pour 8kg (tout dépend du chien : Poids, exercice, tempérament, âge…)
Informations : Pour la santé de votre chien et surtout pour assurer un bon transit et un bon fonctionnement des reins il est important de prendre une bonne qualité de croquettes. De ce fait les croquettes de supermarché sont à proscrire ! C’est en effet un investissement mais cela vous économisera de futurs frais vétérinaire engendrés par une mauvaise nourriture. Choisissez une nourriture adaptée à sa physiologie et sa situation  (sexe, stérilisé ou non, âge, sors en extérieur ou non, caractère, maladie…). En cas de doute demandez conseil à votre vétérinaire.

 

Vermifuge

Prix moyen : 8€ le comprimé
Durée moyenne : Tous les 6 mois pour les chiens adultes, tous les mois pour les chiots de moins de 6 mois.
Informations : Le vermifuge permet d’éviter les vers ronds et plats entre autre. Demandez conseil à votre vétérinaire pour le choix de votre vermifuge, il vous aiguillera en fonction des parasites présents dans votre région.
Je vous déconseille fortement d’acheter votre vermifuge en supermarché ou dans les grandes surfaces pour animaux (type Truffaut, Jardiland ou Gammevert), même si le prix est plus attirant ils ne sont pas aussi bien dosés que ceux vendus en pharmacie ou chez votre vétérinaire.

 

Antiparasitaire externe

Prix moyen : 17€ les quatre pipettes
Durée moyenne : 1 pipette par mois
Informations : L’antiparasitaire externe permet principalement d’éviter les puces et les tiques qui sont transmissibles à l’homme et aux autres animaux du foyer, et sont particulièrement pénibles à chasser de chez nous une fois installés. Pour bien choisir votre antiparasitaire je vous conseille encore une fois de demander à votre vétérinaire car les parasites changent d’une région à une autre. Par exemple pour une région touchée par les moustiques on conseillera un antiparasitaire ou un collier agissant contre eux pour éviter les risques de leishmaniose.

 

Vaccins

Prix moyen : Environ 100€ pour les primo-vaccination, 85€ pour les rappels annuels.
Durée moyenne : Rappel tous les ans.
Informations : On vaccine souvent le chiots ou le chien contre la Maladie de carré (très contagieuse et souvent mortelle), la Parvovirose (qui entraîne des diarrhées virales hémorragiques et peux s’avérer mortelle), l’Hépatite contagieuse canine (ou maladie de Rubarth), la Leptospirose (ou maladie du rat, maladie peut toucher l’homme) et la Piroplasmose (Maladie transmise par les tiques).

Si le chien vit en présence de nombreux autre chien (pension, refuge, élevage..) on conseillera de le vacciner contre la Toux du chenil.
En fonction des régions, certaines maladies spécifiques sont présentes (Maladie de Lyme en Alsace ou la leishmaniose dans le pourtour méditerranéen), il existe des vaccins adaptés.
Si vous voyagez il est obligatoire de le vacciner contre la rage. Après la première injection du vaccin (à partir de 6 semaines chez le chiots) il faut faire une seconde vaccination environ un mois après. Ensuite le rappel est annuel.

 

Laisse et collier

Prix moyen :  30€
Durée moyenne : Jusqu’à usure
Informations : Je vous conseille de prendre un collier « confortable » pour votre chien. Il le portera toute sa vie alors autant qu’il soit bien avec et que cela ne lui abîme pas la peau. Vous pouvez par exemple opter pour un collier matelassé au niveau du coup. Pensez à faire une plaque avec vos coordonnés (à accrocher au collier) si jamais votre loulou s’enfui. Pour la laisse pensez à votre confort et pensez pratique. Si votre chien tire trop en balade vous pourrez opter pour un harnais.

 

Identification

Prix moyen :  Prix puce: 60€, Prix tatouage: 65€
Durée moyenne : Une seule fois dans sa vie
Informations : “Nul n’est censé ignorer la loi”, et la loi dispose que tout animal se doit d’être identifié. En France vous avez le choix entre le tatouage (dans l’oreille) ou la puce électronique (de la taille d’un grain de riz, indolore et infalsifiable). Le tatouage nécessite une anesthésie générale et généralement fait lors de la castration.

Panier

Prix moyen : 30€
Informations : C’est le coin tout particulier de votre chien, là où il va dormir, cacher des choses, se rouler. Le panier c’est sacré! Choisissez un panier bien moelleux, confortable et de la taille de votre chien pour qu’il s’y sente à l’aise. Les chiens aiment changer de matières souvent donc n’hésitez pas à acheter plusieurs couchage différents (Ex: Panier, serviette, couverture…)

 

Trousse de secours

Prix moyen : 15€
Informations : La trousse de secours est un indispensable et contient tout ce dont le chien peut avoir besoin en cas de problème. Cela peut aller du petit bobo à l’urgence en attendant le vétérinaire.
Elle doit contenir :

  • Eau oxygénée pour nettoyer les plaies
  • Ciseau pour couper
  • Bandes
  • Rubans adhésifs
  • Pince à tiques
  • Pansements spéciaux
  • Gants
  • Élastiques

Visite vétérinaire

Prix moyen : 30€
Durée moyenne : 1 fois par an minimum
Informations : Une fois par an minimum pour faire les rappels de vaccins et/ou pour vérifier que tout vas bien et avoir des conseils par rapport à l’évolution de notre chien. En effet tous les ans de nombreux changements se produisent, nos petits compagnons vieillissent bien plus vite que nous!

 

Stérilisation

Prix moyen : Mâle : 150€ (en fonction du poids), Femelle : 250€ (en fonction du poids)
Durée moyenne : Une seule fois dans sa vie.
Informations : La stérilisation n’est pas obligatoire mais fortement conseillée pour éviter toutes proliférations et ainsi éviter de se retrouver avec des chiots sur les bras.
Cela permet aussi d’éviter des comportements indésirables et des odeurs fortes. Le mâle non castré aura une odeur d’urine très forte, aura tendance à plus fuguer et à marquer son territoire. La femelles aura des chaleurs et pourra avoir des petites pertes de sang lorsque l’ovulation est terminée. Certaines associations de protection de chiens pourront vous aider à stériliser votre animal pour un prix bien plus intéressant, pensez-y!

 

Les + bien-être

Nécessaire de transport

Prix moyen : 25€

Informations : Une urgence vétérinaire n’est pas prévisible et pour transporter votre animal vous devez avoir prévu le coup. Vous pouvez acheter une bâche de protection de coffre ou de siège, un harnais avec ceinture de sécurité, une grande caisse… Installez un petit coussin douillet pour son confort.

 

Doudou

Prix moyen : 4€
Informations : Pas si différends de nous les chiens! Leur doudou est leur repère, leur possession. Si vous les confiez à quelqu’un cela les rassurera de l’avoir.

 

Brosse

Prix moyen : 4€
Informations : Tout comme nous prenons soin de notre peau ou de nos cheveux, il faut prendre soin de leur poils pour un animal en bonne santé, pour éviter les nœuds ou les boules de poils avalées. Cela permettra à la peau de s’oxygéner en chassant les peaux mortes et contribue à chasser les parasites.
Choisissez une brosse adaptée aux poils de votre chien (courts, mi-longs, longs)

 

Produits d’entretien dentaire

Prix moyen : 18€ les 12 sticks dentaires, 20€ les 500mL de bain de bouche.
Informations : L’hygiène bucco-dentaire de votre chien est importante et notamment le fait d’éviter la formation de tarte. pour cela vous pouvez acheter des bonbons ou encore des solutions buvables à mélanger dans la gamelle qui permettront aussi d’éviter les mauvaises haleines. Sinon optez pour la brosse à dent (Attention : Acheter un dentifrice et une brosse à dent pour chien!)

 

Produit d’entretien du poil

Prix moyen : Shampoing: 10€
Durée moyenne : A utiliser uniquement lorsque le chien est vraiment sale.
Informations : Le chien n’est pas un grand fan des bains mais parfois il faut le nettoyer. Vous pouvez utiliser du shampoing classique. Il faut évidemment utiliser un shampoing pour chien ou chiots adapté au type de poil et non un shampoing pour humain (cela ne convient absolument pas à la peau et aux poils de nos canidés).

 

Produit d’entretien des yeux et des oreilles

Prix moyen : 6€ les 40 lingettes
Durée moyenne : Regarder les oreilles et les yeux régulièrement et les laver quand il y a besoin
Informations : Pour des oreilles propres et des yeux sans petites crottes je vous conseille d’utiliser des lingettes humides.
Attention il ne faut JAMAIS utiliser de cotons tiges pour les oreilles car cela provoque à terme une obstruction du conduit auditif à cause des saletés qui sont poussées et agglutinées au fond des oreilles.

 

Jouets

Prix moyen : 10€
Informations : Les chiens adorent jouer et ont besoins de se dépenser physiquement et mentalement. Pour leur faire plaisir et renforcer votre lien vous pouvez lui acheter des jouets comme des os, des balles, des noeuds… Il existe un nombre incalculable de jouets qui pourront contenter votre chiens. Certains jeux permettent de l’occuper plus que d’autres en votre absence (Ex: des Kongs dans lesquels vous mettez de la nourriture)

 

Friandises

Prix moyen : 3€
Informations : Nos gros loups aussi sont gourmands et aime avoir une petite friandise de temps en temps, que ce soit à titre gratuit ou pour renforcer un comportement positif!

 

Le bilan

Nous voici arrivé à l’addition finale, combien coûte donc un chat?

  • Si vous venez d’acquérir un chat et que vous devez tout prendre en charge:
    • Uniquement le minimum :  Environ 786€* la première année
    • Tout pour son bien-être :  Environ 866€* la première année
  • Si vous avez déjà le matériel de base et le bien-être
    • Coût d’entretien annuel : Environ 479€* (croquettes, vaccins, vermifuge, anti-parasitaire, friandises et soin bucco-dentaire)
      * Les prix varient en fonction de l’age, du sexe et du poids du chien

Par rapport à cela prenez en compte que ce petit-être vivra 10 à 15 ans et peut engendrer plus de frais lorsqu’il sera vieux, s’il tombe malade ou s’il se blesse. Il vaut donc mieux prévoir un peu d’argent de côté en cas de soucis.

Lorsque vous adoptez un chien il doit normalement vous être donné en étant au minimum identifié et déparasité.

Si vous adoptez en association généralement la stérilisation, les premiers vaccins, une visite vétérinaire post-adoption ainsi que l’identification et le déparasitage seront prix en charge, vous aurez par contre une compensation financière à donner en échange (cette compensation étant largement en deçà des frais engagés par l’association pour ce petit chien).

Maintenant que vous savez tout, réfléchissez bien et adoptez en connaissance de cause!

Si cet article vous à plus abonnez vous à notre Newsletter en cliquant ici pour ne rien manquer des nouveautés!

J’espère que cet article vous a aidé à y voir plus clair, n’hésitez pas à liker, commenter, partager, me poser vos questions ou bien me dire ce que vous en pensez!

Info – Les seniors, le vrai bon plan

Les seniors sont souvent délaissés face aux animaux plus jeunes, pourtant ils sont bourrés de qualités. Découvrez tous les avantages d’adopter un senior!

Lorsqu’on veut adopter un animal on craque facilement devant les petites bouilles d’amour des chatons ou des chiots, en délaissant souvent les seniors.
Pourquoi prendrait-on un animal qui a déjà reçu l’éducation d’autres personnes?
Un animal qui pourrait avoir des habitudes qui ne nous conviennent pas, et qui nous accompagnera moins longtemps dans la vie à cause de son âge avancé.
Toutes ces questions sont légitimes mais les avantages sont aussi très nombreux!

 

Un engagement sur moins long terme

Mais au fait, à partir de quand un animal est considéré comme senior?
D’après les vétérinaires un animal est considéré comme senior lorsqu’il arrive au dernier tiers de sa vie; pour être plus précis:

  • Très grands chiens (poids > 50 kg, comme les terre-neuve ou dogue allemand) : 6 ans
  • Grands chiens (poids 30-50 kg, comme les berger, labrador, boxer) : 7 ans
  • Chiens moyens (poids 10-30 kg, comme les cocker, épagneul, bouledogue français) : 8 ans
  • Petits chiens (poids < 10 kg) : caniche, bichon, yorkshire, cavalier king charles : 9 ans
  • Chats : 10 ans

Lorsque vous adoptez un animal vous vous engagez pour la vie. Si c’est un jeune comptez minimum 10-15 ans de vie commune et par rapport à ça les frais: de nourriture, vétérinaires et d’entretien sur un aussi long terme. Ce qui est tout de même un budget non négligeable! (pour plus d’informations n’hésitez pas à lire mon article sur le budget moyen d’un chat)
Avec un senior vous vous engagez sur moyen à court terme.

Offrir une seconde chance à un cœur brisé

Adopter un sénior, c’est craquer sur le regard trop longtemps oublié de ce petit être au fond de sa cage. C’est ouvrir son coeur et donner enfin de l’amour et une famille pour la vie à un animal trop longtemps délaissé.
Les seniors sont moins vus et moins adoptés que les jeunes animaux et certains finissent leurs vies dans les refuges sans jamais avoir vraiment connu la chaleur d’un vrai foyer.
Vous devenez une sorte de héro, vous sauvez sa vie et il vous le rendra au centuple!
Et n’oubliez pas en adoptant vous libérez une place en refuge pour qu’un autre animal ait sa chance.

Vous le connaissez déjà

Les jeunes animaux changent énormément, ils sont comme des enfants et passent par plusieurs phases qui modifient leur comportement de manière plus ou moins conséquente.
Un animal qui est déjà passé par toutes ces phases est beaucoup plus prévisible, sa taille adulte est atteinte, son caractère est bien plus stable et ce que vous voyez ne sera pas très différent de ce qu’il sera une fois chez vous. “Pas très différents” car l’environnement du refuge est souvent stressant et les animaux ont tendance à être bien plus peureux voir agressifs (car paniqués) dans leurs cages. Une fois chez vous il sera bien plus épanoui, prévoyez tout de même un temps d’adaptation.
Au delà du caractère de l’animal vous connaissez sa taille définitive et vous aurez tous les conseils et informations des bénévoles sur les soins à lui apporter.

Un animal plus calme avec moins besoin de se dépenser

Qui dit senior dit moins foufou et donc un animal bien plus calme et posé.
Les chats préféreront les longues siestes sur les genoux de leurs humains aux grandes parties de chasse et les chiens les petites balades aux grandes excursions. Vous aurez donc moins besoin de vous dépenser pour réussir à le fatiguer. Cependant prenez bien en compte le caractère et les besoins primaires de votre chien. Plus petite balade pour un chien ne veut pas dire que vous pouvez vous passer d’une belle promenade. Certains seniors aiment partir à l’aventure avec leur maîtres et peuvent parcourir une dizaine de kilomètre en une journée! (Attention encore une fois, tout dépend de l’état de santé de votre chien, il ne faut ni le pousser trop, ni l’empêcher de se défouler.) Pour un chat, cela ne veut pas dire que vous pouvez adopter si vous avez un tout petit espace de vie.

Education ok (ou presque)!

Oui vous avez bien lu, un senior a un passé, il a déjà vécu et a donc reçu une éducation.
Bien plus attentif à vous et plus soucieux de vous faire plaisir qu’un jeune animal tout fougueux, son éducation sera plus facile. Pour un chat les problèmes de griffades seront bien moins présents que pour les chatons; pour les chiots le phénomènes de mâchouillage est très développé, mais pas pour les seniors. Les chiens connaissent généralement les bases, notamment la propreté, et ne vous méprenez pas, seniors ne veux pas dire qu’il n’apprendra plus de tours. Il apprendra certes moins vite qu’un chiot ou un chaton, mais il apprendra toujours et ceux pour vous faire plaisir avant tout.
En bref moins de temps à accorder à son éducation et moins d’énergie à dépenser à réparer les bêtises de jeunesse.

L’adopter en toute connaissance de cause

Comme dit précédemment un senior a l’avantage de la « sagesse », et est plus calme qu’un jeune. Cependant vous devez tout de même connaitre les caractéristiques de votre animal et respecter ses besoins. Vous devez vous préparer à l’accompagner dans sa fin de vie. Il sera plus sensible au changements de température; à la chaleur, au froid de l’hivers; il aura plus de difficulté à manger, aura besoin d’une alimentation et d’exercices adaptés à son âge. Il aura peut-être besoin de visites vétérinaires plus régulières et éventuellement de médicaments. Vous devrez surveiller tout particulièrement son état de santé.

 

Alors oui avoir un senior peut engendrer des frais, cela peut être dur de craindre de voir son animal nous quitter, mais à chaque âge ses problèmes.

Un senior c’est avant tout un animal comme les autres qui demande à aimer et à être aimé. Qui a un passé parfois douloureux et qui ne rêve que de trouver une magnifique famille où il pourra s’éteindre en aillant enfin connu paix et amour.

 

Et vous, êtes vous prêt à sauter le pas? Avez-vous déjà adopté un senior?

La parole est à vous

Alix témoigne de tout l’amour qu’un senior peut apporter

Ulcia, Alix et Astrid
Alix, Ulcia et Astrid

« Ulcia est une chienne que ma grand mère a adopté après que son ancien propriétaire ait décidé de sen séparer car elle  n’était plus apte à la reproduction. Elle est arrivé chez nous à l’âge de 7 ans (sénior donc pour une race dune durée de vie moyenne de 11 ans), elle n’était jamais rentrée à lintérieur dune maison et avait une peur bleue du carrelage (je vous raconte pas la frayeur dans lascenseur !). Il était évident quelle navait pas connu la tendresse (pour ne pas dire autre chose), et pourtant cest lune des chiennes les plus gentilles que jai eu la chance de rencontrer ! Elle sest très vite habituée à vivre en maison et a côtoyer nos chats (ma june se souvient encore de ses nombreuses léchouilles). Très espiègle, elle adorait faire la « fête » en tournant sur elle même et en bondissant, c’était une explosion de joie à elle toute seule.  En plus d’être une chienne câline et joyeuse, elle était aussi sportive : jusque ses 13 ans elle courait 3x10km par semaine avec ma mère ! (quon ne me dise pas que les séniors ne sont plus capable de rien, elle est la preuve du contraire! )  Le plus dur avec elle finalement, c’était de dénouer ses longs poils (elle avait une vraie crinière de lion).  Elle était unique, elle était adorable, elle n’était quamour et joie, le genre de personne qui vous fait oublier les malheurs du monde quand vous la regarder.. « 

J’espère que cet article vous a aidé à mieux comprendre nos amis les seniors. N’hésitez pas à liker, commenter, partager, me poser vos questions ou bien me dire ce que vous en pensez!

Suivez nous grâce à la Newsletter!

 

Séniorement votre ♥