Education – Apprendre le rappel à son chien

Le rappel est un ordre de base très pratique lorsque vous voulez offrir un peu plus de liberté à votre chien tout en gardant le contrôle. Découvrez ici comment lui apprendre.

Le rappel est un ordre de base très pratique lorsque vous voulez offrir un peu plus de liberté à votre chien tout en gardant le contrôle. Découvrez ici comment lui apprendre.

Comment lui apprendre le rappel ?

Dans un espace clos pour commencer, laissez votre chien agir à sa guise. Appelez-le ensuite par son prénom suivi de l’ordre « viens » et ouvrez les bras pour l’inciter à venir vers vous. S’il viens vers vous félicitez-le très fort et donnez lui des friandises. Renouvelez l’exercice en le laissant aller de plus en plus loin et en le félicitant à chaque fois.

S’il ne vient pas malgré vos invitations joyeuses à vous rejoindre, éloignez-vous en sens inverse en faisant semblant de ne pas le voir et en vous désintéressant de lui. Il viendra de peur que vous partiez sans lui.

A ne surtout pas faire !

Surtout ne hurlez pas ou ne vous fâchez pas quand il arrive vers vous même s’il a prit du temps à venir (ce qui peut, entre nous, être totalement exaspérant!), il faut qu’il comprenne que être avec vous c’est bien. Pas qu’il prenne peur et qu’il n’ose plus venir.

S’il ne revient pas, ne courrez pas derrière pour le rattraper. Il prendra cela comme un jeu et s’échappera avec grand plaisir.

Ne le rentrer pas directement après l’avoir rappelé, sinon il associera ça à la fin de la balade et ne reviendra qu’avec difficulté.
Baladez-vous encore un peu, en lui demandant de rester au pied.

Votre chien répond bien au rappel ? Au contraire il ne répond pas ? Dîtes-nous tout !

Education – Apprendre à son chien à se coucher

Un petit article aujourd’hui pour apprendre simplement à son chien à se coucher.

Pourquoi lui apprendre ?

« Coucher » fait partie des ordres de base à apprendre à son chien. Cela permet de le canaliser et de l’utiliser pour qu’il reste tranquille dans son panier ou encore en voiture. Cela permet de rendre votre chien moins impressionnant si besoin. Par exemple dans le métro ou avec des invités pour qu’il n’effraie pas les gens. C’est aussi une marque de soumission et peut vous aider si vous avez besoin de le recadrer.

Comment lui apprendre ?

Aller, plus de surprise. On va encore utiliser la méthode positive ! On prends donc des bonbons et toute sa patience et son amour et on se lance.

Première règle; on fait des petites séances de 10 minutes maximum. Sinon votre chien va se lasser et ne jouera pas le jeux. On respecte le rythme de son chien et on ne saute pas d’étape ! Faites preuve de patience, il n’apprendra pas forcément en 1 jour mais ce n’est pas grave.

Présentez un bonbon à terre devant les pattes de votre loulou quand il est assis ou debout. Il va directement baisser la tête pour essayer de l’attraper. A ce moment vous éloignez votre main toujours au ras du sol. Il va d’instinct suivre votre friandise et adapter la position coucher. Dès qu’il se positionne bien dites-lui « couché ». Récompensez-le dès qu’il est couché avec des caresses et la friandise. Répétez l’opération plusieurs fois pour qu’il comprenne bien.

Vous avez testé cette technique ? Qu’en pensez-vous ?

Education – Assis pour chien

Qui n’a jamais rêver de ne prononcer qu’un mot et de voir le chien s’exécuter gaiement? Grâce à ce tuto éducation vous découvrirez la recette du « assis », et le tout en utilisant une méthode positive!

La position assise est une posture de base du dressage canin, elle vous permet de canaliser votre boule de poils.

Voici donc les grandes lignes de la recette magique du « assis »:

Préambule: On utilise une méthode positive = Pas de contraintes ni d’énervement (oui oui des fois c’est dur mais si on sent qu’on est trop en colère parce qu’on y arrive pas on arrête et on reprend une autre fois). Les séances n’excèdent pas 20 minutes; le chien est comme un enfant, son attention ne peut pas tenir au delà et après ça ne serait plus productif. On n’appuie surtout pas sur l’arrière train de son chien, ça lui fait mal, ça peut le blesser et il ne va pas se concentrer sur l’ordre mais va pousser à l’opposé.

Chaque chien est différent et apprend plus ou moins vite donc ne soyez pas trop exigent et laissez lui le temps d’apprendre. Ça doit être amusant et pour vous et pour lui: double bénéfice!

Ce dont on a besoin:

  • Un chien (logique)
  • Un humain (vous en l’occurrence)
  • Un appât (des bonbons ou son jouet préféré). Si l’appât est une friandise je vous conseille les knackis au poulet coupées en petits morceaux (moins cher et hyper appétant)
  • Un endroit calme, sans distractions

Collier_Etrangleur.jpg

Les étapes:

  1. On prend la friandise dans la main, on lui fait biiien sentir le bonbon pour qu’il comprenne que nous avons le pouvoir entre nos mains (oui ok ce n’est qu’une friandise mais les propriétaires de gloutons comprendront ce que je veux dire par là). Du coup, là où notre main va, le chien la suit.
  2. On lève la main avec la friandise face à son museau. Il va regarder vers le haut et le plus confortable pour lui sera donc de s’asseoir (si votre chien recule placez votre jambe derrière lui, ou faite ça près d’un mur, il ne pourra plus reculer et il va s’asseoir).
  3.  Dès que ses fesses touchent le sol on récompense. (Attention on ne donne la récompense que si son postérieur est bien au sol sinon il ne pourra pas bien intégrer l’ordre)
  4. On recommence cette opération 2 ou 3 fois pour augmenter le temps de réaction et qu’il comprenne bien ce qu’on lui demande.
  5. Maintenant on introduit le mot « assis » (de manière ferme mais gentille), on lui dit en faisant le geste et une fois qu’il est assis on le félicite en donnant la récompense. . On ne répète pas plusieurs fois le mot assis, on ne le dit qu’une fois.
  6. On répète plusieurs fois l’opération en ne donnant pas toujours la friandise mais en félicitant à chaque fois (il ne faut pas qu’il le fasse QUE pour le bonbon) et on essaye de lui faire intégrer le mot vous pouvez associer un geste pour le « assis » (On le guide bien sur de moins en moins avec la friandise).
  7. On va lui demander maintenant de tenir le « assis » tant qu’on n’a pas cessé l’ordre. Le but c’est que le chien reste en place même si on bouge. Pour ça on fait une espèce de petite chorégraphie, un pas à droite > bonbon > un pas à gauche > bonbon > un pas en arrière bonbon, etc… Et tout ça en s’éloignant de plus en plus. Pour tester le chien on le faire s’asseoir et on s’éloigne. Si tout est parfait et qu’il ne bouge pas on lui donne un bonbon. Et on le « libère » de l’ordre en lui disant : « Go ».

Conclusion : Voilà vous avez toutes les clefs en main pour lui apprendre le assis. Encore une fois tout ça doit rester agréable pour le chien, il doit aimer ces séances et en tirer un double bénéfice (Les bonbons + L’attention de son maître) si tu veux qu’il soit réceptif. Donc pas d’énervement et on fait dans les étapes ! Si jamais l’étape 1 n’est pas TOTALEMENT maîtrisée, on ne passe pas à l’étape 2, et ainsi de suite.
Pour qu’un exercice soit vraiment acquis il faut que l’ordre soit tenu dans la durée, à distance et avec des distractions.

Meïko assis
Meïko qui vous fait un magnifique « Assis »

Et vous, avez-vous des petites astuces pour lui apprendre le assis?

J’espère que cet article vous à aidé, n’hésitez pas à liker, commenter, partager, me poser vos questions ou bien me dire ce que vous en pensez!

Happyment votre ♥