Le coup de chaleur – Que faire?

Qu’est ce que le coup de chaleur ? Que faire si ça arrive ? Toutes les réponses dans cet article !

La période estivale est là et avec elle les joies mais aussi les dangers de la chaleur.

En effet nos compagnons poilus vivent moins bien que nous les températures qui augmentent et peuvent avoir un coup de chaleur.

Et qui dit coup de chaleur dit danger de mort !

Grâce à cet article j’espère vous sensibiliser sur le coup de chaleur, et vous aider à l’affronter en cas de besoin.

Qu’est-ce qu’un coup de chaleur ?

D’après la Clinique Vétérinaire Alliance, un coup de chaleur est un état d’hyperthermie extrême (température supérieure à 40.5/41° C), qui survient lorsque l’organisme est soumis à un environnement tellement chaud et/ou humide que ses capacités de dissipation de la chaleur sont dépassées.

En fait les animaux ne transpirent pas comme nous et n’évacuent pas aussi bien que nous la chaleur. Par exemple, le chien transpire uniquement par les coussinets, et s’auto-ventile grâce aux halètement (technique qui a ses limites).

Dans quel cadre cela peut se déclencher ?

Le coup de chaleur peut apparaître lorsque votre animal est dans un endroit assez confiné, peu ventilé ou surpeuplé. Une voiture, un mobile-home ou encore un endroit fortement exposé au soleil sont propices aux coups de chaleur, mais cela peut arriver dans d’autres circonstances. Par exemple si vous jouez de manière intense, ou si vous l’emmener faire de l’exercice à des heures chaudes de la journée cela peut mettre sa vie en danger.

Quels sont les facteurs aggravants ?

Votre animal sera plus sensible à la chaleur (et donc aux coups de chaleur) s’il est agé ou jeune, avec de l’embonpoint, s’il a des problèmes cardiaque ou respiratoire et s’il à le nez applati/écrasé (ex : Bouledogue français, Carlin, Boxer, Shi-tsu, Persan..).

Quels sont les symptômes ?

  • Une hyperthermie
  • Un halètement marqué
  • Une apathie, l’animal cherche un endroit frais, il salive, a une démarche nonchalante
  • Diarrhée, vomissements
  • Déshydratation avec muqueuses congestionnées et sèches
  • Tachycardie, signes d’hypotension, pouls faible
  • Troubles de la coagulation avec épistaxis (saignement de nez), hématémèse (vomissement de sang), pétéchies (piqueté hémorragique)
  • Symptômes neurologiques : dégradation de l’état de conscience, apparition de tremblements et de crises convulsives, coma

Que faire pour le protéger de ça ?

Tout d’abord ne laissez pas votre animal dans un endroit confiné et sans aération, veillez à maintenir un courant d’air dans la pièce ou à être à un endroit ombragé.

Ne le laissez jamais en plein soleil, enfermé dans une voiture ou dans un appartement clos.

Surveillez sa prise d’eau, regardez qu’il s’hydrate bien et qu’il ait toujours de l’eau fraîche à disposition (vous pouvez ajouter un glaçon dans sa gamelle pour plus de fraîcheur).

Évitez les grandes parties de jeux et les longues balades aux heures chaudes. Privilégiez le matin ou le soir pour les promenades et les jeux. Faites attention aussi à votre lieux de promenade, s’il fait chaud le bitume peut brûler les pattes de votre chien !

Enfin si vous voyez que malgré vos précautions votre animal souffre toujours de la température vous pouvez le rafraîchir en lui mouillant la tête, en l’enveloppant dans une serviette humide ou en trempant ses coussinets dans de l’eau fraîche. Vous pouvez aussi mettre un ventilateur à proximité de lui pour qu’il ait plus d’air.

Que faire en cas de coup de chaleur ?

Votre priorité est de faire baisser la température corporelle sans pour autant créer un choc thermique qui pourrait lui être fatal.

  • Déplacer l’animal dans une zone à l’ombre et ventilée
  • Recouvrez son corps d’une serviette mouillée et fraîche (changer là autant que nécessaire) et placez des glaçons sur sa tête et à l’intérieur de chacune de ses cuisses. C’est l’endroit le plus utile pour refroidir tout son corps. En effet deux grosses artères passent par là et l’afflux sanguins de ses gros vaisseaux rafraichi permettra de baisser la température de tout le corps. Attention, c’est à double tranchant. Il faut bien appliquer en même temps et à l’intérieur des deux cuisses les poches de glaces sinon le corps va réagir à ce froid et déclencher le frissonnement qui fera encore monter la température. Ne jamais l’arroser à l’eau froide, cela pourrait le tuer !
  • Emmenez-le ensuite de toute urgence chez le vétérinaire le plus proche, vous pouvez contacter le vétérinaire sur la route pour qu’il se prépare à vous recevoir et puisse agir le plus rapidement possible.

J’espère que cet article vous à permis de mieux comprendre le coup de chaleur et donc de l’éviter.

Avez-vous déjà vécu un coup de chaleur ? Comment avez-vous réagi ? Dites-le nous en commentaire.

Happyment vôtre ♥

La liste de voyage du chat en vacances

Découvrez la liste de voyage adaptée à votre chat, pour qu’il se sente comme à la maison!

Dans un article similaire j’ai indiqué ce qu’il faudrait mettre dans la valise de M. ou Mme Chien.ne, aujourd’hui on s’intéresse aux matous !

Pour ceux qui ont lu l’introduction pour la check liste du chien désolée mais il va y avoir beaucoup de similarité (notamment dans l’introduction), regardez directement la liste des choses à emmener avec vous !

C’est les vacances ! Vous avez presque envie de chanter la chanson insupportable ….

Résultat de recherche d'images pour "note de musique"Libéré.e, délivrééééééééééééé.e, je ne travaillerai plus jamais Résultat de recherche d'images pour "note de musique"
(certes j’ai peut-être un peu modifié les paroles..)

Et le mieux dans ces vacances c’est que votre fidèle compagnon part avec vous ! De quoi prévoir de grands moments de complicité et des souvenirs inoubliables.

Mais qui dit vacances dit préparation. Alors que faut-il mettre dans la valise de votre chien ?

passeport chien

Préparation au voyage

N’hésitez pas à consulter un vétérinaire qui saura vous conseiller. Si vous prenez l’avion ou la voiture et que votre chien est anxieu, il pourra par exemple vous donnez des calmants ou des anti-vomitif (pour les estomac fragiles).

Votre animal doit nécessairement être identifié (pucé ou tatoué).
En fonction du pays où vous allez il peut y avoir des vaccins à faire ou une attestation de bonne santé du chat. Vérifiez que ses vaccins et ses anti-parasitaires soient à jour.
Vous pourrez aussi avoir besoin d’un passeport qui est à faire à l’avance.

Pensez aussi à bien mettre à jour votre adresse et votre numéro de téléphone en cas de perte de votre animal.

Chat en vacances - Voyager avec son animal

Dans ma valise j’ai…

Côté identité

  • Passeport UE avec les preuves de vaccinations et autres certificats (ICAD)
  • Carnet de santé/ de vaccination

Côté déplacements

  • Cage de transport avec un petit coussin (pensons confort!)
  • Gamelle de transport, eau
  • Trousse 1e urgence
  • Harnais et laisse (s’il a l’habitude de se promener en laisse)

Côté nourriture

  • Ses gamelles
  • Sa nourriture habituelle (les changements de nourriture pertubent le chat et peuvent nuire à sa santé)
  • Ses médicaments s’il y en a

Côté repos

  • Son panier ou une couverture pour dormir
  • Un ou des jouets familiers (afin de l’occuper lors de vos sorties)
  • Un griffoir (c’est mieux d’éviter qu’il ne fasse ses griffes sur le lit ou pire…)
  • Un bac à litière et de la litière
  • Éventuellement un spray décontractant pour qu’il s’habitue à son nouvel environnement (type Feliway)

Et voila, vous êtes prêts à partir, je n’ai plus qu’à vous souhaiter de bonne vacances !

Chat en vacances - Voyage

Vous avez d’autres choses à ajouter à la valise de votre chat ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire.

 

Happyment votre ♥

Forte chaleur – 10 techniques pour protéger son animal

Dans cet article découvrez comment prendre soin de vos animaux lorsqu’il fait chaud.

En ces périodes de forte chaleur les animaux souffrent silencieusement des pics de température.

Et même si techniquement ils ne peuvent pas se plaindre il est important de pouvoir leur offrir un environnement confortable.

De manière générale les animaux souffrent plus de la chaleur que nous.

Les oiseaux la vive plutôt bien, les chats sont relativement adaptés mais les chiens et les nacs en ont plus de mal.

Chez le chat cela va se traduire par le fait de beaucoup plus dormir et chercher des coins d’ombre. Chez le chien par le fait de haleter.

 

Dans cet article découvrez comment prendre soin de vos animaux lorsqu’il fait chaud.

 

1 – Préparez l’été

Les animaux présentant des surcharges pondérales auront beaucoup plus de mal à supporter les fortes températures. Essayez avant l’été de le mettre un peu à la diet.

Attention ne vous y prenez pas n’importe comment et ne réduisez pas de moitié ses croquettes. Il faut que votre animal puisse se nourrir.

Parfois il suffit juste d’un changement de croquettes (croquettes type diet ou satiété) pour que cela s’arrange. En tous les cas n’hésitez pas à aller voir votre vétérinaire pour plus de conseils.

 

 

2 – Revoyez votre programme de balades

Ne sortez pas votre chien en plein soleil aux heures chaudes. Préférez des heures plus fraîches en début et en fin de journée. Cela évitera les coups de chaleur mais aussi les risques de brûlure des coussinets.

Essayez autant que faire se peut de marcher à l’ombre, la température du bitume pouvant atteindre 50 C° au sol.

Évitez aussi les gros efforts ou les grandes parties de jeux en plein cagnard. C’est plutôt le moment des siestes et des câlins !

 

3 – De l’eau, de l’eau, de l’eau

Votre animal doit absolument s’hydrater. Il faut qu’il ait constamment à disposition une gamelle d’eau fraîche mais pas glacée.

Vous pourrez par exemple ajouter des glaçons à sa gamelle, ou encore du jus de boite de thon pour inciter les plus récalcitrant (les chats surtout) à boire.

La fontaine à eau peut-être un bon compromis car elle propose un système de pompe qui oxygène l’eau afin qu’elle reste la plus fraîche possible et d’un filtre pour éliminer le calcaire et parfois la mauvaise odeur et le mauvais goût.

 

4 –  Aérer le pelage

Non il ne faut surtout pas raser un animal. Son pelage lui permet d’être protégé des UV et de thermoréguler la température.

Par contre brosser régulièrement votre animal lui sera bénéfique. Cela aérera son pelage, enlèvera les peaux mortes ainsi que les boules de poils.

Et puis ça fera moins de poils qui tombent sur le canapé !

 

 

5 –  Un espace ventilé et frais

Faites que votre/sa maison soit agréable pour votre animal.

Fermer les volets pour garder la fraîcheur, mettez un ventilateur ou un brumisateur en route. Offrez-lui toujours un coin d’ombre dans le jardin.

Pour les nacs, vous pouvez par exemple mettre une bouteille d’eau congelée recouverte d’une serviette dans leur cage. S’ils ont chaud ils pourront se rafraîchir en allant dessus.

 

 

6 – Des endroits raffraichissant

Vous pouvez investir dans un tapis fraîcheur qui lui permettra de baisser sa température corporelle.

Sinon installez une serviette humide sur un étendoir, l’animal aura tendance à s’installer dessous.

Les pièces carrelées sont aussi appréciées des animaux car elles sont fraîches.

 

7 – Pas trop d’écarts de température

La climatisation oui, mais pas trop forte. Il ne faut pas qu’il y ait trop de différence de température avec l’extérieur sinon cela peut être néfaste à votre animal et créer un choc thermique.

Alors climatisons mais avec modération !

 

8 – Les papattes au frais

Faites baisser leur température corporelle en rafraîchissant en priorité leur tête et leurs pattes.

Tout ceci à l’aide d’un gant de toilette mouillé sur le pelage, les coussinets et le ventre.

En rentrant de balade vous pouvez aussi tamponner les coussinets de votre chien avec une serviette mouillée.

chien eau

9 – A l’eau !

Si vous le pouvez arrosez votre chien au tuyau d’arrosage ou invitez-le à se mouiller dans un lac, dans la mer, ou tout autre point d’eau à votre portée.

Attention cependant à l’hydrocution ! Mouillez d’abord votre chien au niveau de la nuque et de la tête avant de le laisser sauter à l’eau.

 

10 – Une nourriture humide

Les croquettes classiques pour vos animaux sont sèches ce qui veut dire que c’est de la nourriture déshydratée qui aura pour effet de donner soif à votre animal.

Le but étant en été de l’hydrater. Il sera donc bien en été de remplacer une partie des croquettes par de la nourriture humide comme du pâté en boîte ou en sachet.

Sinon vous pouvez humidifier ses croquettes, le nourrir avec des aliments frais (courgettes, concombres, carottes) ou même lui fabriquer des glaces !

 

J’espère que tous ces conseils vous auront aidés, si vous en avez d’autres n’hésitez pas à les ajouter en commentaires !

Pour conclure cet article je vous propose une vidéo bien faite de 30 millions d’amis concernant des solutions pour rafraîchir nos compagnons.

 

 

Happyment vôtre ♥

Tout savoir sur les animaux à l’hôtel

De plus en plus d’hôtels acceptent les animaux, conscients de la demande croissante des vacanciers de ne pas quitter leurs compagnons.

Cependant il est bon de savoir quelques petites choses avant d’emmener votre animal.

De plus en plus d’hôtels acceptent les animaux, conscients de la demande croissante des vacanciers de ne pas quitter leurs compagnons.

Cependant il est bon de savoir quelques petites choses avant d’emmener votre animal.

Toujours prévenir l’hôtel

Comme dit en introduction, de plus en plus d’hôtels acceptent les animaux, certes, mais de plus en plus ça ne veut pas dire tous.

Les établissements sont libres d’accepter ou non.

Pour ne pas vous retrouver à la rue avec votre animal je vous conseille donc de les contacter avant. Parfois vous pourrez trouver l’information sur le site internet de l’hôtel mais mieux vaut appeler.

Animaux-Online nous indique que les «animaux de compagnie traditionnels de petite taille sont généralement acceptés», indique-t-on à la direction des hôtels du groupe Accor (Ibis Mega Brand, Mercure, Hôtel F1, Novotel/ Suite Hôtel). Le groupe Louvre Hôtels (Campanile, Première Classe, Kyriad) quant à lui ne met pas de restriction à l’accueil des animaux, mais il « revient aux directeurs d’hôtel d’autoriser in fine la venue d’un animal de compagnie. » En ce qui concerne «l’ensemble des établissements B&B Hôtels, souligne le service de communication de l’enseigne, les animaux de compagnie sont volontiers accueillis.»

De plus si vous avez plusieurs animaux avec vous ou des animaux « spéciaux » (or chien et chat, ceux qui ne sont pas « habituellement » emmenés en voyage) cela peut-être plus compliqué.

Mieux vaut prévenir que guérir comme on dit!

Préparez-vous à payer plus

Ce n’est pas une règle officielle et à vrai dire chaque hôtel choisit d’appliquer des coûts supplémentaires ou non, mais généralement vous aurez un supplément à payer.

Vous m’entendez déjà vous dire… Appelez l’établissement pour savoir.

Les frais sont généralement entre 4 et 15€ par nuit et par animal. Un petit budget à prendre en compte si vous avez prévu une semaine entière de vacances avec 3 animaux !

Ces frais s’explique par le fait que le nettoyage peut être un peu plus complexe à votre départ et cela prend donc plus de temps. N’y a t-il pas un vieux dicton qui dit que le temps c’est de l’argent?

Les règles de l’établissement

Si vous avez prévenu l’hôtel que vous venez avec un compagnon, l’hôtel aura tendance à vous donner une chambre adaptée (au rez-de-chaussée pour faciliter les balades du matin avec un chien, un peu excentrée pour ne pas faire trop de bruit…)

Pour ce qui est de monter sur le lit (question qui revient souvent) demandez à l’avance (encore et toujours), certains hôtels l’acceptent parce qu’il peut être compliqué d’interdire à un animal de monter s’il est habitué à le faire; et d’autre ne l’acceptent pas.

En effet un animal sur un lit implique un lavage poussé des draps pour éviter que le client d’après fasse une allergie. Si c’est interdit (et que votre compagnon est quand même monté) et qu’il y a des poils, vous risquez de devoir payer une partie de la caution.

Autre point important, certains endroits sont interdits aux animaux. S’il y a une piscine par exemple, je doute que votre boule de poils puisse venir. Pareil pour les restaurant (bien que dans certains cas ce soit autorisé).

Chat à l'h

Normalement emmener votre animal (ou vos animaux) n’est pas un soucis, que ce soit un chien, un chat, un nacs n’hésitez pas à appeler ou à prendre contact avec l’hôtel en avance pour que l’établissement et vous puissiez vous adapter.

Cela peut aussi permettre à l’hôtel d’accueillir comme il se doit votre animal. Certains mettront à disposition des couvertures, paniers, gamelles spécifiques.

D’autres choses à prendre en compte avant d’aller à l’hôtel avec son chien ? Répondez en commentaire.

Happyment vôtre ♥

La stérilisation des chats – La solution

Avec plus de 12 millions de chats errants en France, la stérilisation n’est plus une option, c’est une obligation !

De nos jours la France compte plus de 12 millions de chats errants. Des chats vivants dans des conditions atroces et qui meurent de manière précoces par manque de soins et d’attention.

Les chats sont des animaux qui se reproduisent extrêmement vite, un couple de chat peut en 4 ans engendrés 20 000 chats qui finiront à leur tour à la rue, tués ou (rarement) adoptés.

La stérilisation obligatoire pourrait empêcher les euthanasies systématiques et sauver de nombreuses vies de la misère.

Non ce n’est pas réduire votre chat que de le stériliser, vous lui offrez même une vie plus longue et en meilleure santé !

Stérilisation des chats

Pour lutter contre l’abandon

Pourquoi laisser son félin se reproduire alors que tant de chats attendent une famille dans les refuges ?

Les associations de protection animale sont seules et démunies face à la prolifération des chats. Alors que tout ceci pourrait être endigué par les propriétaires et le soutient de l’état.

Le nombre des chats errants ne cesse de croître, les familles d’accueil et les refuges sont au complet pour prendre tous les chats errants en charge. Ces chats sont livrés à eux-mêmes, ils n’ont également pas accès aux rations de nourriture et d’eau quotidiennes nécessaires à leur bien-être. La stérilisation apparaît donc comme le meilleur moyen de palier à cette souffrance, endurée chaque année par un très grand nombre d’entre eux.

Aujourd’hui, en moyenne, 70% des chats placés en fourrière sont tués (Source SACPA). Les conséquences dramatiques de la non stérilisation sont (en plus de la prolifération des chats), le développement de maladies infectieuses (FIV, Coryza, Leucose, Typhus) qui peuvent toucher nos chats domestiques. Les animaux errants n’étant pas vaccinés ils représentent donc un risque sanitaire pour nos amis chats.

L’adoption ou l’achat d’un animal, sans réfléchir aux coûts et au temps nécessaires pour s’en occuper, aboutit très fréquemment à son abandon. Les grandes associations estiment qu’en France 100.000 animaux sont abandonnés par an avec un pic l’été de 60.000. Début d’été 2017, nous avons observé une augmentation de 25% par rapport à l’année dernière.

La Belgique et d’autres pays voisins ont déjà voté la loi de stérilisation obligatoire pour le respect des animaux et leur bien-être. Il devrait en être de même de la France.

Le statut de chat libre est un premier pas dans la défense animal, il permet de faire procéder à la capture de chats errants non identifiés afin de les faire stériliser et identifier, avant de les relâcher à l’endroit où ils ont été capturés.

Il est donc de votre devoir et de votre responsabilité de stopper cette prolifération et de contribuer à aider nos amis félins.

En faisant naître davantage de chatons vous vous rendez complice et coupable de la saturation dans les refuges et les fourrières et donc des euthanasies.

Stérilisation des chats

De nombreux intérêts pour votre chat et vous

Une étude prouve que la durée de vie moyenne des chats a montré qu’elle varie de 14 à 18 ans pour les chats stérilisés contre 6 à 10 ans seulement pour les chats non stérilisés.
Si pour vous cet argument est déjà de taille attendez de lire la suite.
Les humeurs de votre chat seront plus stables, il sera plus docile, moins enclin à la chasse et à l’envie de fuguer, le chat stérilisé réduit forcément ses risques de blessures, de morsures par d’autres mâles dominants ou d’accidents graves.

Pour la chatte

La stérilisation augmente non seulement l’espérance de vie des chats mais elle leur permet aussi de vivre mieux. Elle réduit le stress et le malaise de la chatte en période de chaleur, élimine le danger du cancer de l’utérus et des mamelles.

Pour le chat

La castration permet de diminuer considérablement l’agressivité et les combats avec d’autres mâles. Cela ne veut pas dire pour attends qu’il n’aura plus de caractère et qu’il sera soumis aux autres non ! Il ne cherchera plus la bagarre mais cela ne l’empêchera pas de se défendre et de défendre son territoire.

Cela réduit aussi les risques de cancer des testicules, le marquage, les miaulements intempestifs et les fugues. 

Ô joie pour vous, c’est la fin des urines malodorantes et fortes !

stérilisation obligatoire des chats

Comment et quand le stériliser

La stérilisation est habituellement pratiquée avant l’âge de la puberté (6-7 mois), mais elle peut être réalisée à n’importe quel âge.

La stérilisation d’un mâle consiste en l’ablation des testicules et vous revient chez un vétérinaire entre 75 et 90€.

Pour une femelle ce sera une stérilisation avec enlèvement des ovaires pour un prix allant de 120 à 150€.

Lorsque vous adoptez un animal dans un refuge, la stérilisation est incluse dans les frais d’adoption que vous avez payés, vous n’aurez donc pas d’argent à ajouter.

Pour les personnes ayant de très faibles revenus vous pourrez vous rapprocher des dispensaires SPA qui pourront stériliser vos animaux pour 30 à 50% moins cher qu’un vétérinaire classique.

La stérilisation induit en effet un coût mais c’est un acte responsable. Si on ne se sent pas capable d’assumer cela autant ne pas adopter d’animaux.

chat stérilisé

La vie de votre chat stérilisé

Ne vous méprenez pas après la stérilisation Félix ne sera pas un nouveau chat, il sera le même avec tous les avantages cités plus haut et quelques petits inconvénients.

Il faudra bien surveiller le poids de votre animal, une obésité avérée peut avoir des conséquences graves sur sa santé.

Chez le chat castré ou stérilisé, le risque d’obésité est plus élevé car il a tendance à manger davantage alors que ses besoins énergétiques diminuent de plus de 30 %.

Il est donc fondamental de choisir un aliment qui aide à prévenir les risques de surpoids grâce à un apport calorique ajusté. Élaborés avec moins de matières grasses et moins de glucides qui stimulent l’appétit, ces aliments spécifiques permettent de maintenir la masse musculaire grâce à une teneur élevée en protéines de haute valeur biologique.

Des croquettes pour chats stérilisés existent et vous permettront de contrôler son poids.

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre vétérinaire pour plus de conseils concernant son alimentation. Il saura apporter des réponses à vos questions.

Vous l’aurez compris la stérilisation des chats n’est pas une option, c’est nécessaire pour la protection de nos amis félins.

C’est à nous de faire le nécessaire de notre côté et d’essayer de saisir les pouvoirs publics pour qu’une législation en faveur de la stérilisation voit le jour.

Et vous, pour ou contre la stérilisation ? Répondez en commentaire.

La zoothérapie – L’extraordinaire pouvoir des animaux

Un peu d’histoire

La zoothérapie à connu ses débuts avec les patients souffrant de troubles psychiatriques. Les infirmières se servaient des animaux de ferme pour les aider. Florence Nightingale, fût l’une des pionnière. Elle utilisait une tortue lors de la guerre de Crimée (1854-1856) pour réconforter les gens à l’hôpital.

C’est avec le psychiatre américain Boris M. Levinson que la zoothérapie est née dans les années 50. Un petit garçon déclaré autiste, Johnny est ammené au Docteur Levinson pour une consultation, ce dernier avait par hasard amené son chien Jingles au cabinet. Johnny ne parlait pas, mais l’animal va à sa rencontre et le petit garçon sort de sa bulle et caresse l’animal. Lorsque la séance se termine il demande même à revoir le chien, au grand étonnement de ses parents. Boris M. Levinson se rend alors compte du pouvoir extraordinaire des animaux et décide de les intégrer dans ses séances.

u cours des années 1950, il fut l’un des premiers à rapporter le bien-fondé de l’utilisation d’animaux de compagnie dans le traitement des troubles psychiatriques. De nos jours, la zoothérapie ainsi que les activités incluant la présence d’un animal se retrouvent dans une variété de cadres thérapeutiques.

Depuis l’intérêt pour la zoothérapie ne cesse de croître et les animaux ne cessent de gagner les cœurs des patients.

Zoothérapie

 

Qu’est ce que la Zoothérapie ?

La zoothérapie, aussi appelée thérapie assistée par l’animal, est un programme d’interventions incluant des animaux.  Le but est de soigner des personnes souffrants de troubles physiques, cognitifs, psychologiques ou sociaux.

Il existe deux types d’interventions incluant des animaux : Les activités assistées par l’animal (Ou AAA) qui ont pour but d’éduquer et divertir des gens, et la zoothérapie qui a réellement un but thérapeutique.

En zoothérapie on utilise le pouvoir des animaux, un pouvoir qui nous fait nous sentir aimé, qui augmente notre estime de nous, qui rempli un vide émotionnel. Avec un animal on se sent utile, on sent l’innocence et la pureté de l’être avec nous. Par exemple réussir à faire faire un tour à un animal nous permet de nous sentir fière, caresser un chat nous apaise. Les animaux peuvent permettre à certains d’apaiser un souffrance comme la perte d’un être cher, ou de réussir à sortir de l’isolement et à communiquer avec l’animal. Un animal ne juge pas, un animal ne prend pas, un animal donne.

Tous les animaux peuvent être utilisés (vache, cochon, cheval, tortue, chat, oiseaux, lapin, poisson…) mais c’est souvent le chien qui est choisit car il est plus facile à éduquer, transporter et généralement plus obéissant.

Des bienfaits extraordinaires

Favoriser l’interaction

La présence d’un animal peut offrir un sujet de conversation simple et évident, cela peut augmenter les échanges entre participant et aider à plus de facilité dans la prise de parole. Une étude montre qu la présence d’un animal de compagnie dans une famille rapproche les membres.

Une action déstressante

Qui n’a pas ressenti le calme et l’apaisement que la caresse d’un chat procure? Les animaux permettent de réconforter, d’apaiser. Cela procure des effets physiques et mentaux avec une baisse du stress, de la pression artérielle et du rythme cardiaque.

Accompagner les personnes agées

Nos amis animaux aide les personnes âgées à lutter contre les symptômes dépressifs, l’anxiété et à améliorer la qualité de vie et l’humeur des participants. Cela les aide à lutter contre la solitude et l’ennui des maisons de retraite par exemple.

Aider les personnes hospitalisées

La zoothérapie permet de réduire les douleurs, d’améliorer la connexion corps-esprit et permet ainsi une convalescence plus rapide et dans de meilleures conditions.

Soutenir les personnes atteintes de démence ou de maladie d’Alzheimer

La zoothérapie pourrait contribuer à réduire l’agitation de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, cela ne ferais plus effet si l’animal ne vient plus rendre visite à la personne. Cela aide aussi à une prise de poids et une amélioration du morale des patients.

 

Alors la zoothérapie ? Un avis ?

Ré-adopter après la perte de son meilleur ami à quatre pattes

Cliquez ici pour savoir comment et quand adopter après avoir perdu son meilleur ami à quatre pattes

Bonne ou mauvaise idée ? A partir de combien de temps peut-on ré-adopter ? Y a-t-il des règles à respecter ?
Nous avons tous croisé cette personne qui nous dit qu’il vaut mieux attendre, que c’est encore trop récent, que reprendre un petit animal aussi vite c’est oublier celui qu’on a perdu..

Dans cet article j’espère vous aider à savoir quand vous serez enfin prêt à ré ouvrir votre coeur.

Se sentir vraiment prêt(e).

Il est en effet très important de se poser un bon nombre de questions et de les formaliser. Adopter trop rapidement sans que le deuil ne soit passé n’est bon ni pour vous ni pour le nouvel arrivant.
Il est certain qu’après avoir perdu son compagnon de vie le foyer n’est plus le même. Nous avions construit une certaine routine qui s’est brisée lorsqu’il est parti, des petites habitudes qui avaient finalement une grande place dans notre vie. Tout cela créer un vide terrible dans nos cœurs et dans nos maisons.
C’est ce vide qui devient notre plus grand ennemi, qui nous déprime et qu’il ne faut surtout pas combler en adoptant un autre animal. Si vous êtes encore en période de deuil et que vous ne savez pas comment le surmonter je vous conseille de lire mon article : (Sur)Vivre la mort de son meilleur ami.
Je ne vous dit pas de ne pas adopter mais de ne pas le faire tant que votre blessure est encore ouverte.
Peut-être que cette liste de questions vous aidera :

  • Suis-je prêt(e) ?
  • Ai-je passé toutes les phases théoriques du deuil ?
  • Pourquoi est-ce que je veux adopter ?
  • Est-ce parce que je m’ennuie ?
  • Parce que je me sens seul(e) ?
  • Parce que je veux recréer ces petites habitudes ?
  • Est-ce que je veux donner une nouvelle chance à un autre petit être ?
  • Pourquoi le voulez-vous exactement ?
  • Quels sont vos critères d’adoption ? (S’ils sont trop en adéquation avec votre ancien animal réfléchissez bien)
  • Tout le monde à la maison est-il prêt?
  • Suis-je prêt(e) à me réengager pour de longues et merveilleuses années?
  • Ai-je encore les finances pour l’assumer? (pour savoir connaitre le budget moyen d’un chat, n’hésitez pas à lire mon article)

Pourquoi il ne faut pas se presser.

Combler ce fameux vide avec un autre animal serait de l’utiliser pour oublier le précédent et ce n’est jamais bon. Vous risquez le comparer sans cesse au précédent en lui reprochant inconsciemment tout ce qu’il n’est pas et tout ce qu’il a de différent et par ce fait de développer chez lui des troubles comportementaux qui rendront plus difficile encore l’acceptation du nouveau membre de la famille. Vous serez frustré de voir qu’il n’est pas « à la hauteur » parce que vous ne le prenez pas tel qu’il est, et par la même occasion vous ne donnerez pas tout l’amour que mérite ce petit cœur. Il ne doit pas avoir le rôle du remplaçant il doit avoir une véritable place dans votre cœur.
Il ne faut pas non plus une fois l’adoption faites se sentir coupable d’avoir remplacé notre ancien ami, et regretter d’avoir un nouveau compagnon.

Une fois que vous êtes rétabli comment adopter.

Faites un peu de ménage, jeter certaines affaires qui vous rappel trop votre ancien compagnon et faites de la place pour le nouvel arrivant. Créer lui un espace bien douillet et ouvrez votre cœur pour cette boule de poils. Fabriquez quelques nouveaux jouets ou achetez en. Choisissez votre animal au feeling en évitant de baser vos critères sur votre ancien animal. Une fois à la maison, laissez-le venir vers vous et se faire à son nouveau chez lui. Créez vous de nouveaux souvenirs, de nouvelles habitudes, une nouvelle vie avec lui.

Il n’est jamais simple de perdre un être cher, il a été unique et le sera à jamais. Aucun autre animal ne pourra le remplacer. Mais un autre pourra vous apporter lui aussi son lot de bonheur et devenir votre compagnon de vie. Il est important de savoir quand on est prêt pour lui laisser sa chance et ne pas lui infliger de vivre dans le souvenir d’un amour perdu.

Et vous quand vous êtes-vous senti prêt à adopter à nouveau ?
Comment avez-vous fait ?

J’espère que cet article vous a aidé à y voir plus clair, n’hésitez pas à liker, commenter, partager, me poser vos questions ou bien me dire ce que vous en pensez!

Happyment votre ♥

Pourquoi mon chat boude quand je rentre de vacances ?

Ça y est, vous êtes de retour ! Vous avez hâte de revoir votre chat quand même, il vous a manqué. Malheureusement ça n’a pas l’air réciproque, quand vous le retrouvé il boude voire vous ignore totalement… Pourquoi tant de cruauté ?

Ça y est, vous êtes de retour ! L’escapade a été sympathique mais vous avez hâte de revoir votre chat quand même, il vous a manqué.

Malheureusement ça n’a pas l’air réciproque, quand vous le retrouvé il boude voire vous ignore totalement… Pourquoi tant de cruauté ?

Un inconnu familier est de retour…

Pour vous tout est clair, vous rentrez et votre chat vous a manqué. Dans sa tête à lui, c’est un peu plus complexe… Vous êtes parti et en rentrant il voit une personne qu’il connait mais avec des odeurs étrangères, des objets anxiogènes (les valises ou les sacs), et un comportement étrange (vous n’arrêtez pas de le fixer et vous essayez de l’attraper pour lui faire des câlins). Il lui faut du temps pour analyser la situation.

Il ne vous a pas oublié mais il faut qu’il vous « marque » et qu’il se réapproprie son humain.e. Il vous observe donc de loin pour le moment et une fois l’agitation du retour passée, ne vous en faites pas, il viendra et tout se remettra en place comme avant !

Laissez-le venir vers vous, voire ignorez-le un peu aussi, cela piquera sa curiosité et lui donnera encore plus envie de venir vous voir.

Faire garder son chat

De nombreuses solutions existent pour faire garder son chat.

Pour des périodes courtes (inférieures à 3 jours), il vaut mieux le laisser tranquille à votre domicile pour qu’il soit en territoire connu. Demandez à quelqu’un de passer pour lui remettre de l’eau fraîche, des croquettes, pour jouer avec lui et faire la litière. De nombreux pet-sitteurs sont disponibles via divers sites.

Pour des absences plus longues il vaut mieux qu’il soit avec quelqu’un au quotidien. Là encore vous pourrez opter pour des petsitteurs, le confier à un.e collègue, à de la famille ou encore le mettre en pension. En fonction de ses affinités vous pourrez choisir un lieu avec d’autres animaux pour ne pas qu’il se s’ennuie.

Pour mon chat, Noor, j’opte pour une petsitteur que je connais bien et qui m’envoie des nouvelles régulièrement. Etant très adaptable et adorant la compagnie des autres chat et surtout des gros chiens, je l’emmène là bas dès que je pars plus d’une journée. Il est fan et je pars l’esprit tranquille en n’ayant pas peur qu’il s’ennuie seul sans son chien et ses humains.

Et vous, comment se passe vos retours ? Quelle solution vous préférez pendant vos absences ?

Pourquoi mon chat m’attaque sans raison ?

« Vlan », encore une agression de votre diabolique félin domestique. Il a bien failli vous avoir, à croire qu’il essaye vraiment de vous attaquer… Mais pourquoi fait-il ça ? Découvrez-le vite !

« Vlan », encore une agression de votre diabolique félin domestique. Il a bien failli vous avoir, à croire qu’il essaye vraiment de vous attaquer… Mais pourquoi fait-il ça ?

Agression de prédation ou agression redirigée ?

Lorsque votre chat vous attaque il y a généralement deux types d’agressions :

  • Une agression de prédation : C’est souvent parce que le chat s’ennuie et veut jouer. Il a besoin de dépenser son énergie et c’est un animal qui aime chasser. Il va donc interpréter tout mouvement comme une opportunité de chasse.
  • Une agression redirigée : Ce n’est pas contre vous, mais c’est vous qui allez subir son courroux.. en gros ! Il suffit que votre matou se soit fait toiser par un autre chat dans la rue qui le nargue, ça l’énerve et hop, il vous attaque parce qu’il ne peut pas attaquer ce fameux chat. Vous êtes donc une victime innocente de sa fureur ! J’exagère un peu mais on ressent quand même une certaine injustice dans ce cas. Vous pouvez aussi subir cela chez le vétérinaire. Il va s’en prendre à vous au lieu d’attaquer la blouse blanche alors que vous n’avez rien fait. Vous êtes juste plus accessible.

Comment arrêter d’être la cible des humeurs du matou

Pour calmer tout cela permettez-lui de se dépenser et d’assouvir ses besoins. Installez un poste d’observation au niveau de la fenêtre pour qu’il voit l’extérieur. Jouer avec lui tous les jours. Cela créera du lien et vous permettra de passer du temps ensemble. Enrichissez son environnement avec des balles ou des plumes pour qu’il joue aussi quand il en a envie.

S’il est trop agressif, isolez-le dans une pièce pour lui laisser le temps de se calmer.

Il faut s’inquiéter si votre chat câlin vous attaque, ce qui peut induire des douleurs ou un mal-être ou si votre chat vous attaque fort et fréquemment malgré les mesures citées plus haut. Dans ces cas n’hésitez pas à consulter.

Et vous, votre chat vous attaque souvent ? Que faites-vous ?

Pourquoi mon chat se frotte partout ?

La table, la plante, nos jambes… Mais pourquoi nos chats ressentent l’irrésistible besoin de se frotter à quasiment tout ce qu’ils rencontrent ? Réponse ici !

La table, la plante, nos jambes… Mais pourquoi nos chats ressentent l’irrésistible besoin de se frotter à quasiment tout ce qu’ils rencontrent ?

Un marquage de familiarisation

Lorsque les chats se frottent ils balisent en fait leur territoire à l’aide de phéromones faciales provenant d’une glande située entre la commissures des lèvres et les oreilles.

On appelle plus couramment cela, un marquage de familiarisation.

Outre le fait de déterminer leur territoire, cela les apaisent. Lorsqu’ils nous font cela à nous, humains, c’est aussi un signe d’attention et d’attachement. Généralement on va avoir tendance à leur parler et à entrer en interaction avec eux. Certains vont même leur donner à manger (si le chat n’a pas à manger à volonté), pensant qu’ils réclament. Ce n’est pas une bonne chose car vous l’habituer au schéma : Marquage = Nourriture. Il aura donc tendance à venir de plus en plus réclamer.

Lorsque deux chats se marquent, on appelle cela un allomarquage, c’est un signe d’attachement amical entre deux animaux qui s’apprécient.

Et s’il ne le fait plus ?

Si vous constatez que votre chat ne le fait plus cela veut dire qu’il ressent un mal-être. Peut-être qu’il est stressé (nouvel environnement) et qu’il lui faut un peu plus de temps pour commencer à marquer son territoire. Ou peut-être qu’il a un problème physique. Comme à chaque fois, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire. Les animaux ne peuvent pas exprimer aussi clairement que nous leurs problèmes. Le moindre changement de comportement peut donc être un signe de maladie ou de problème.

Pourquoi mon chat n’aime pas les caresses ?

Outch, encore un coup de griffe. Décidément il n’aime pas être caressé, même dans le sens du poil… Pourtant vous aimez tellement parcourir sa douce fourrure… Que faire ?

Outch, encore un coup de griffe. Décidément il n’aime pas être caressé, même dans le sens du poil… Pourtant vous aimez tellement parcourir sa douce fourrure… Que faire ?

L’apprentissage de la caresse

Le fait qu’un chat apprécie les caresses lui vient d’un apprentissage.

Souvent les chats qui sollicitent le contact sont ceux dont les mères ont été caressées alors qu’elles portaient des petits ou ceux qui ont été habitués dès leur plus jeune âge.

Si les chats aiment qu’on les caresse, c’est parce que cela leur rappelle la toilette de leur maman chat. Un moment qui a été positif pour eux. La toilette libère en effet des hormones de plaisir qui détendent le matou.

Certains chats trop manipulés dans leur jeunesse ou maltraités auront du mal à se laisser aller aux caresses.

Pas de panique donc si votre chat n’apprécie pas de prime à bord vos petites attentions. Ce n’est pas irrémédiable même s’il est adulte !

Les solutions

N’oublions pas qu’un chat reste un chat. Je précise ma pensée; il ne faut pas le forcer à quoi que ce soit. En partant dans cette optique vous n’arriverez à rien.

Faites preuve de patience et de zen’attitude pour montrer à votre matou tous les avantages de ce moment d’amour.

Essayez de la caresser dans des moments calmes, silencieux. Ne le prenez pas par surprise et arrêtez dès que vous voyez qu’il est importuné. Le but est de lui montrer que c’est bon pour lui, pas de le contraindre à accepter.

Vous pouvez essayer de le caresser au moment du repas, pour qu’il associe cela à quelque chose de positif. S’il a peur de la main, utilisez un pinceau doux (type pinceau de maquillage mais sans maquillage bien sur).

Si votre chat est d’habitude câlin et qu’il refuse que vous l’approchiez du jour au lendemain cela peut indiquer qu’il a des douleurs ou qu’il n’est pas bien. N’hésitez pas à consulter un vétérinaire.

J’espère que cet article vous a aidé. Et vous, matou plutôt sauvageon ou câlin ?

Pourquoi mon chat pétrit mes jambes ?

Aïe Aïe Aïe, il recommence, il pétrit vos genoux.. Vous savez que ce n’est pas méchant mais ce n’est pas agréable.. Pourquoi fait-il ça ? Découvrez-le ici !

Ca y est, ça recommence, vous êtes tranquillement posé.e sur votre canapé et il arrive pour se mettre sur vous.

Jusque là tout va bien, mais à chaque fois c’est pareil. Il se met à sortir et rentrer ses griffes comme s’il tentait de pétrir vos genoux.

Vous ne savez pas quoi faire parce que vous sentez bien qu’il ne veut pas vous faire mal mais c’est quand même pas très agréable …

Une madeleine de Proust

Vous avez bien lu, je ne me suis pas trompée d’article en écrivant ce titre.

Vous êtes sa madeleine de Proust. Son retour à l’enfance.

Un peu confus ? Je m’explique.

C’est un comportement néoténique. C’est à dire la reproduction une fois adulte, d’un comportement de chaton. Lorsque votre chat tète, pétrit vos genoux ou joue une fois adulte c’est une néoténie.

Le fait qu’il fasse ça montre que votre chat est à l’aise qu’il est heureux et dans une situation de confort et de bien-être.

Ce pétrissage des jambes, bien que peu confortable à vivre, montre que votre chat est bien.

Comment mieux vivre ce moment

Vous aimez votre chat mais pas forcément le contact avec ses griffes, c’est normal.

Lorsque votre chat fait ça il faut éviter de le chasser. Il ne comprendrait pas pourquoi vous ne voulez pas de lui et il va s’éloigner de vous et risque de vous fuir.

Pour que ces moments ce passe mieux essayez de lui couper les griffes au moins une fois par mois (si vous ne savez pas faire demandez au vétérinaire de vous montrer une première fois. Il ne faut pas le blesser ou que cette expérience devienne douloureuse pour lui sinon vous aurez du mal à la manipuler à l’avenir).

Vous pouvez aussi vous munir d’une couette ou d’un coussin à mettre sous lui lorsqu’il vient.

Votre chat à déjà pétri vos jambes ? Qu’avez-vous fait ?

Dites-nous tout en commentaire !